Accueil Actualités Henri Jayer : la vente du siècle !

publié le 01 mars 2018

Henri Jayer : la vente du siècle !

 

Qu’est ce qu’Henri Jayer, vigneron devenu mythique, que nous avons eu la chance de côtoyer, avec lequel nous avons eu la chance de goûter, dans son petit bureau, “à la bonne franquette”, des vins qui valent aujourd’hui des milliers d’euros en aurait-il pensé ? Évitons surtout de faire parler les morts… Paix à son âme et contentons-nous de relayer l’information. “Le dimanche 17 juin 2018 se tiendra à Genève la vente “Henri Jayer, The Heritage – The ultimate sale from the private cellar of Domaine Henri Jayer” au
cours de laquelle 1 064 bouteilles et magnums du Domaine Henri Jayer
seront proposés aux enchères. Ces bouteilles, réputées les plus chères
et recherchées au monde, sont les tout derniers flacons conservés
au Domaine par Henri Jayer, le Maître incontesté du pinot noir,
considéré par les experts comme l’un des meilleurs vignerons de tous les
temps”, comme l’explique Baghera Wines la maison de vente aux enchères qui a monté cette opération qui s’annonce très lucrative, pour ne pas dire historique.
L’annonce de cette vente donne le tournis et Michael Ganne, Directeur Exécutif de Baghera Wines, de préciser : « Henri
Jayer restera à jamais le vigneron mythique de la Bourgogne et les
dernières bouteilles provenant de la cave du domaine sont un événement
inestimable pour tout amateur de vins – la dernière chance de toucher et
goûter au Graal ! J’ai
une très grande admiration pour Monsieur Jayer et c’est un immense
privilège et honneur pour notre équipe de conduire cette vente que nous
avons préparée avec sa famille.” “Avec sa famille”… ce qui signifie que ces bouteilles et magnums proviennent donc de la cave personnelle constituée par Henri Jayer dans la cave de sa maison, dans les bas de Vosne-Romanée.
Baghera enfonce le clou et précise que : “Les
855 bouteilles et 209 magnums réunis dans cette vente inédite
constituent la totalité des flacons que Henri Jayer avait patiemment
collectionnés tout au long de sa vie dans la cave du Domaine à
Vosne-Romanée. Cet
ensemble exceptionnel et d’une rareté inouïe composait la réserve
personnelle du célèbre artisan/vigneron, sélection qu’il avait faite de
ses plus grands vins, trésors endormis qui n’avaient encore jamais
quitté la cave jusqu’à présent. Les bouteilles et magnums seront offerts en caisses bois d’origine
marquées du Domaine Henri Jayer, réalisées exclusivement pour cette
ultime vente. Le catalogue de la vente et les estimations pour chacun
des lots seront publiés au mois d’avril 2018 (…) Au
mois de février 2018, en vue de la vente, l’intégralité des bouteilles
et magnums a été étiquetée et capsulée dans la cuverie du Domaine par
Emmanuel Rouget et les filles de Monsieur Jayer pour être ensuite
escortée jusqu’aux Ports Francs de Genève où ils sont actuellement
conservés dans des conditions parfaites de température et d’hygrométrie”.
Et pour ce qui est de la traçabilité, sujet sensible depuis l’affaire Kurniawan (article joint), Baghera a manifestement tout prévu : “De
part la nature exceptionnelle de cette collection, chacun des flacons
en provenance de la réserve personnelle de Henri Jayer bénéficie du
système de protection ProofTag™ permettant à l’acquéreur d’identifier et
d’authentifier chaque vin remporté lors de cette vente historique.”Nous ne nous hasarderons surtout pas au moindre pronostic, mais cette vente pourrait bien être, pourrait… par son retentissement et les sommes accumulées un événement dans l’histoire des ventes aux enchères de grands vins. A suivre…

La vente en quelques chiffres
* 1064 bouteilles et magnums repartis en 215 lots.

ttt* Des millésimes de 1970 à 2001.

ttt* 8 climats : Vosne-Romanée, Vosne-Romanée 1er Cru « Beaumonts » , Vosne-Romanée 1er Cru « Les Brulées », Vosne-Romanée 1er Cru « Cros Parantoux », Nuits-Saint-Georges, Nuits-Saint-Georges 1er Cru « Les Meurgers », Richebourg Grand Cru, Échézeaux Grand Cru.
* Une partie de la sélection du 17 juin 2018 : 469 bouteilles & magnums Vosne-Romanée 1er Cru, Cros-Parantoux 1978 à 2001

ttt- 9 bouteilles & magnums Richebourg,
Grand Cru 1973 à 1987

ttt- 42 bouteilles & magnums Vosne-Romanée 1er Cru, Les Brulées 1973 à 1987

ttt- 187 bouteilles & magnums Échézeaux, Grand Cru 1976 à 1999.

ttt

ttt
“TOP LOTS”

tttVerticale de 15 magnums de Vosne-Romanée 1er Cru, Cros-Parantoux, de 1978 à 2001

tttEstimation francs suisses : 280’000 – 480’000.

tttVerticale de 12 bouteilles de Echézeaux Grand Cru, de 1976 à 1999.

tttEstimation Francs suisses : 40’000 – 80’000.
12 bouteilles Vosne-Romanée 1er Cru, Cros-Parantoux 1985.

tttEstimation Francs suisses : 120’000 – 200’000.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Corton et Corton Charlemagne défient le temps !

Comme chaque vendredi précédent la vente des vins des Hospices de Beaune, la maison Bouchard Père et Fils a une fois de plus mis les petits plats dans les grands ; au "menu" : un formidable déjeuner-dégustation autour de vieux Corton et Corton-Charlemagne grands crus... jusqu'en 1934 !

28 novembre 2022

Gevrey-Chambertin, des hauts et des bas en 2021 !

"Roi Chambertin" nous a récemment offert l'opportunité de déguster une centaine de vins de Gevrey-Chambertin du millésime 2021, avec des hauts et des bas...

24 novembre 2022

Flavie Flament et Benoit Magimel ont fait flamber les enchères de la pièce de charité.

Nouvelle pluie de records aux Hospices de Beaune !

Produits global, prix moyen de la pièce, pièce de charité... Une nouvelle pluie de records s'est abattue hier sur la vente des vins des Hospices de Beaune.

21 novembre 2022

Nos derniers magazines