58ème vent des vins des hospices de Nuits-Saint-Georges


10/03/2019

Baisse de 20% du prix moyen de la pièce

   Pas de record de chiffre d’affaire pour l’hôpital de Nuits-Saint-Georges mais une baisse de 20 %. Des vins blancs a … 28 000 €. Et des pièces retirées faute d’acquéreur !

Avec une baisse de 20 % du prix moyen de la pièce de 228 litres, la 58ème vente des vins des hospices de Nuits n'a pas tenu ses promesses. Les 152 pièces ont atteint un total de 1 475 000 € alors que le record, en 2017, était de 1 450 000 €. La qualité du millésime, jugée excellente par tous, n'y est pour rien.

Bref, l'après-midi, au Clos de Vougeot, ou se déroulait la vente, a été longue, mollassonne malgré quelques rares moments forts comme lorsque deux acheteurs se sont affrontés pour acquérir les deux premières pièces de nuits 1er cru les Terres Blanches en blanc. Yves Chaley et Yannick Kerric ont surenchéri jusqu'à ... 28 000 €. L'an passé, ce même lot n'avait pas dépassé ... 12 000 € ! Les lots de nuits 1er cru les saint-Georges sires de Vergy cuvée Georges Faiveley tiennent la cote avec un prix légèrement supérieur à celui de 2018 : 22 000€ contre 20 500 €.

Mais, pour la première fois, des cuvées ont, ni plus ni moins, été retirées de la vente faute d'acheteurs : les nuits 1er cru Rue de Chaux cuvée Camille Rodier et le nuits 1er cru Les Terres Blanches cuvée Saint-Bernard de Cîteaux en rouge.

Au jeu des enchères certains ont perdu, d'autres ont gagné ! Ainsi le premier acheteur de gevrey-chambertin cuvée Irène Noble a déboursé 14 000 € pour une pièce (10 000 € en 2018) ; le deuxième « seulement » 8 600 €.

La bonne nouvelle, c'est que l'association l'Arche, soutenue par le nageur Camille Lacour, présent au clos de Vougeot, qui vient en aide aux personnes handicapées mentales est repartie avec un chèque de 42 400 €. Une somme record.

Thierry Gaudillère


retour