Le Château de Pommard certifié bio en 2019


09/01/2018

Dans le cadre de son passage à la biologie et à la biodynamie, le château de Pommard étoffe son équipe technique.

Le Château de Pommard, propriété de la Famille américaine Carabello-Baum depuis novembre 2014 annonce l'arrivée de nouveaux membres au sein de son équipe : Eric Pignal devient l'assistant d'Emmanuel Sala, le directeur technique qui vient également d'engager Emmanuel Sainson, ancien vigneron de Volnay, comme chef de culture.

Deux étapes majeures ont été franchies en 2016. Le vignoble du Château de Pommard a renoué sur les étiquettes avec le nom historique de son Clos : Clos Marey-Monge. De plus, un changement de culture a été initié avec le début de la certification officielle du domaine en viticulture biologique, qui sera donc acquise sur le millésime 2019 ; la même année, la demande officielle de certification en biodynamie sera lancée sous l'impulsion d'Emmanuel Sala, avec les services d'Antoine Lepetit de la Bigne, consultant, oenologue, ingénieur-agronome et ancien collaborateur du domaine Leflaive, à Puligny-Montrachet (21).

Eric Pignal est originaire de Normandie ; il a étudié les mathématiques, la finance à l'Université Paris-Dauphine et a démarré sa carrière dans une compagnie d'assurance. Après avoir quitté le monde de la finance pour s'installer en Bourgogne et fait des études de viticulture et d'oenologie au CFPPA de Beaune (Centre de Formation Professionnelle et de Promotion Agricole), il a travaillé dans différents domaines à travers le monde : Littorai Wines, dans la Sonoma Valley, en Californie, Rippon Vineyard, en Nouvelle Zélande, ou encore au Domaine Henschke, en Australie. En Bourgogne, il a travaillé dans quelques domaines réputés : Dujac, à Morey-Saint Denis, Guy Roulot, à Meursault, Georges Roumier, à Chambolle-Musigny, Didier Fornerol, à Corgoloin.

L'approche biodynamique est donc familière à Eric Pignal qui a expérimenté cette culture dans ses précédentes expériences. La plus marquante étant celle de Littorai Wines où : "Les propriétaires dirigent leur domaine comme une ferme ; ils cultivent de la vigne et produisent du vin mais ont également fait le choix d'élever des animaux et de cultiver des légumes et les plantes utiles aux préparations biodynamiques. Ils réalisent leur propre compost. C'est un domaine qui s'engage pleinement dans la biodynamie", explique le jeune homme.


La Famille Carabello-Baum et le Château de Pommard

Fondé en 1726, le Château de Pommard demeure l'un des domaines viticoles les plus renommés de Bourgogne. Situé au coeur de la propriété, le Clos Marey-Monge (plan ci-joint) produit des vins rouges de grande qualité. Les sept terroirs argilo-calcaires que comptent les 20 hectares du Clos Marey-Monge, premier monopole familial de la Côte-d'Or en superficie, donnent naissance à trois cuvées de pommard village : Vivant Micault, Clos Marey-Monge monopole et Simone (édition limitée). En activité de négoce, la famille produit également des grands crus, des premiers crus, des villages et des bourgognes, soit au total plus de vingt AOC de Côte de Nuits et de Côte de Beaune. Pour plus d'informations : www.chateaudepommard.com






retour

Articles similaires recommandés par la rédaction

Le Château de Pommard vendu à un américain ! Le Château de Pommard vendu à un américain !

Maurice Giraud, propriétaire du Château de Pommard depuis 2004, passe la main à Michael Baum. Cet Américain, entrepreneur dans la Silicon Valley, vient de racheter la demeure et les 20 hectares de vignes qui l'entoure.