Le domaine Berthelemot acquiert des vignes en Corton et Corton-Charlemagne


09/01/2019

En rachetant les 10 hectares de vignes du domaine Marey (Pernand-Vergelesse-21), La famille Berthelemot devient propriétaire de grands crus sur la colline des Cortons et voit sa surface passer à 27 hectares.

La famille Berthelemot rachète les 10 hectares du domaine Pierre Marey, à Pernand-Vergelesses (Côte de Beaune) et met ainsi un pied sur la colline des Cortons et ses grands crus Corton-Charlemagne (blanc) et Corton (rouge).
Dans la corbeille figurent également des Pernand-Vergelesses 1ers crus Sous-frétille, Les Fichots, Pernand village Les Belles-Filles, des Savigny-les-Beaune, des bourgognes Hautes-Côtes de Beaune et du bourgogne aligoté. La production du domaine Marey est à 40 % blanche et 60 % rouge. Le premier millésime issu de ces vignes sous l'étiquette du domaine Berthelemot sera 2019.
Avec cette nouvelle acquisition, la famille Berthelemot compte désormais 27 hectares en Côtes de Beaune, de Nuits et Côte Chalonnaise. Le dernier rachat date de décembre 2017 avec les vignes du domaine Patrice Allexant (Merceuil - 21) : gevrey-chambertin Craite-Paille (AOC village), 3 parcelles de Chambolle-Musigny village, Chambolle-Musigny 1er cru Les Charmes, Vosne-Romanée village et Côte de Nuits-Villages. Il avait également renforcé sa présence en côte de Beaune : Savigny-les-Beaune ; Chorey-les-Beaune Les Beaumonts, Beaune 1ers crus Clos-du-Roy, les Grèves et Bressandes, Pommard Bas des Sausilles (village), Volnay village, Puligny-Montrachet village et 1er cru les Folatières, Saint-Aubin 1er cru Murgers-des-Dents-de-Chien. La Côte Chalonnaise avait fait son entrée au domaine avec l'AOC Rully village blanc, sans oublier des bourgognes blancs et rouges. Auparavant, le domaine était déjà propriétaire à Beaune, dont du premier cru Clos des Mouches, Pommard, Meursault et Puligny-Montrachet. La gamme du domaine est désormais impressionnante et rare en Bourgogne, tant par sa richesse que par sa diversité.
Le domaine a été créé en 2007 à Meursault par Brigitte Berthelemot, rejointe récemment par son fils Thomas Berthelemot, 35 ans. Marc Cugnier, au domaine depuis l'origine, est le chef de production. Après l'obtention de la certification Haute valeur environnementale (HVE), le prochain objectif est d'avoir la certification « bio ».
Pour Brigitte Berthelemot, la passion du vin est survenue, à 32 ans, lors d'une visite dans le Mâconnais. Elle a attendu que sa dernière fille -elle a 4 enfants-­ quitte la maison pour concrétiser cette passion. Après avoir hésité avec le Val de Loire, elle a trouvé son bonheur à Meursault : « Je voulais travailler le pinot noir et le chardonnay, complétés par la diversité des terroirs ». En dix ans, le domaine s'est hissé parmi les meilleurs. Il suffit de lire les guides d'achat, de Bourgogne Aujourd'hui pour le constater. Le domaine est très régulièrement mis en avant pour la qualité de ses vins, tant blancs que rouges.

Thierry Gaudillère


retour

Articles similaires recommandés par la rédaction

Meursault : Le domaine Berthelemot double sa superficie Meursault : Le domaine Berthelemot double sa superficie

Plus 9 hectares ! Le domaine Berthelemot, à Meursault (21) s’agrandit avec le rachat des vignes du domaine Patrice Allexant, à Merceuil (21). Avec cette acquisition, Brigitte Berthelemot met un pied en côte de Nuits avec de belles appellations. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué.