Le domaine Ponsot n'est pas à vendre !


14/03/2017

Laurent Ponsot a quitté à la mi-février de cette année le domaine familial. Il nous confirme que le domaine Ponsot n'est pas à vendre. 

Nous avons réussi à joindre ce matin au téléphone Laurent Ponsot depuis l'Italie où il était en train d'acheter du matériel pour lancer sa nouvelle activité. Sans en dire plus sur les raisons de son départ à la mi-février du domaine familial, il a tenu a préciser que le domaine Ponsot (Morey-Saint-Denis - 21) n'était pas à vendre contrairement aux bruits qui circulent dans le vignoble. Créé en 1872, le domaine va continuer ses activités sous la gérance de Rose-Marie Ponsot, l'une des soeurs de Laurent Ponsot.

Laurent Ponsot va donc démarrer à Gilly-les-Cîteaux (et pas à Saint-Nicolas les Cîteaux comme indiqué dans notre article de vendredi), sous son nom : "une activité de production et de négoce", avec son fils Clément âgé de 37 ans. "Aucun investisseur, ni ami, ni autre, ne m'accompagne dans mon installation. Je suis totalement indépendant", précise Laurent Ponsot.

Les première bouteilles de la nouvelle maison "Laurent Ponsot" sortiront bientôt dans les millésimes 2015 et 2016, issues de l'activité de négoce. Toutefois, c'est à partir du millésime 2017 que les choses vont véritablement commencer. Laurent et Clément Ponsot exploiteront 3 hectares de vignes (Griotte-Chambertin, Chambertin, Clos-Saint-Denis grands crus, Chambolle-Musigny premier cru Les Charmes, Chambolle-Musigny village et Bourgogne) auxquels viendront s'ajouter des achats de négoce auprès de collègues vignerons "partenaires" qui travaillent dans le même esprit. 30 000 à 50 000 bouteilles seront produites sur le millésime 2017.

C. Tupinier

retour

Découvrez
les meilleurs vins
de Bourgogne
et du Beaujolais

Guide d'achat

Retrouvez-nous sur :
Facebook