Accueil Actualités Offrez-vous ou offrez le nouveau Bourgogne Aujourd’hui !

publié le 13 décembre 2021

Offrez-vous ou offrez le nouveau Bourgogne Aujourd’hui !

Recette Philippe Augé de l’hostellerie de Lervernois, près de Beaune

 

 

Le nouveau (162) numéro de Bourgogne Aujourd’hui est en ligne à quelques jours des fêtes. Au sommaire :

 

Le dossier de ce numéro est consacré à notre palmarès des “Bourguignons et Bourguignonnes de l’année“, domaines confirmés, espoirs, du nord au sud de la Bourgogne, dans toutes les régions viticoles.

 

Chablis est la “success story” bourguignonne des trente dernières années. La rubrique rencontre est consacrée à trois domaines (Jean-Paul et Benoît Droin, Soupé, Garnier) qui illustrent bien toute la diversité humaine de ce vignoble à la fois historique et pionnier.

 

Votre cave sonne le creux ? Les guides d’achat de ce numéro sont consacrés aux vins de l’Yonne (Chablis, Irancy, Saint-Bris, Vézelay, les Bourgognes…), à ceux de la colline des Cortons et ils vont vous permettre de la remplir, pour tous les budgets. Les premiers prix commencent en effet à moins de 10 € la bouteille.

 

La Saint-Vincent Tournante 2021 devait se tenir à Puligny-Montrachet, Blagny et Corpeau, avant d’être repoussée pour cause de Covid. Les organisateurs n’ont pas lâché l’affaire et elle se tiendra les 29 et 30 janvier 2022. Deux dates à retenir, ce d’autant plus qu’un effort tout particulier a été fait sur la qualités des 8 cuvées qui seront proposées à la dégustations.

 

Les fêtes approchent et Philippe Augé, chef de l’Hostellerie de Levernois, près de Beaune, vous propose un menu pour épater et régaler vos convives.

 

Il y a toujours du nouveau avec les bulles bourguignonnes : les Crémants de Bourgogne. Différent avec l’INAO sur les mentions de lieux-dits en crémant, montée en gamme… Le cahier “Crémant de Bourgogne” inclus dans ce numéro fait le point sur l’actualité des Crémants et vous propose un guide d’achat des meilleures bouteilles actuellement en vente.

 

 

Christophe Tupinier

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Ève et Erwan Faiveley dans la cuverie de la maison, à Nuits-Saint-Georges.

Révolution en douceur chez Faiveley

Changement de style, rénovation des cuveries, investissements à Chablis, aux USA, dans l’art… Erwan Faiveley, en 2005, et sa sœur Ève, en 2014, ont succédé à leur père François à la tête de la maison nuitonne éponyme et ils n’ont pas perdu de temps…

29 juin 2022

Générateur anti grêle à vortex.

Grêle : la Bourgogne a-t-elle l’arme absolue ?

La Bourgogne et le Beaujolais n'ont pas été épargnés par la grêle cette année, mais si les deux régions ont, pour l'heure, beaucoup moins souffert que d'autres, elles le doivent sans doute à leur réseau de générateurs anti-grêle. L'arme absolue ?

24 juin 2022

Botte de paille dans les vignes, à Chapaize, dans le Mâconnais.

Comme un fétu de paille !

Après le gel, la grêle. Pour l'heure la Bourgogne et le Beaujolais s'en sortent "relativement" bien, mais le bout du chemin est encore loin.

22 juin 2022

Nos derniers magazines