Accueil Actualités Hospices de Beaune 2022, nos coups de cœur !

publié le 15 novembre 2022

Hospices de Beaune 2022, nos coups de cœur !

Quelques belles cuvées de vins blancs en 2022.

 

 

802 fûts de 228 litres de la récolte 2022 du domaine de 60 hectares des Hospices de Beaune seront vendus aux enchères ce dimanche 20 novembre sous les halles de la ville.

802 fûts, 620 en rouges et 182 en blancs, c’est une première information importante sur la “générosité” du millésime, puisque 828 pièces avaient été vendues en 2018, millésime record à ce jour en Bourgogne en la matière. A titre de comparaison, 351 pièces et 2 feuillettes ont été vendues en 2021, année de gel…

Nous avons eu le privilège de déguster hier après-midi les 51 cuvées en prenant tout notre temps et il en ressort plusieurs “conclusions”, même s’il convient de rester très prudent dans ses jugements sur des vins aussi jeunes : une superbe série très homogène de vins rouges charnus, denses, gourmands globalement supérieurs aux blancs, la Côte de Beaune qui rivalise avec la Côte de Nuits et des terroirs qui malgré la chaleur de l’année restent bien marqués, en pinot noir comme en chardonnay. Ludivine Griveau, la régisseuse du domaine a répondu à nos questions, comme toujours sans langue de bois.

Retrouvez également ci-dessous nos 15 cuvées “coups de coeur”.

 

Vins rouges

 

Auxey-Duresses premier cru Les Duresses Boillot

Voilà comme toujours une cuvée qui fait honneur à son appellation, avec une robe noire, des arômes riches, précis, de fruits noirs et une bouche à la fois concentrée, charnue et harmonieuse.

 

Savigny-les-Beaune premier cru Arthur Girard

Robe intense. Arômes de fruits bien mûrs que l’on retrouve en bouche, avec des tanins enrobés, soyeux.

 

Beaune premier cru Brunet

Robe violacée, intense. Arômes extraits de cerises, de myrtilles… Bouche riche, charnue et bien équilibrée.

 

Beaune premier cru Les Grèves Pierre Floquet

Robe intense. Arômes riches, raffinés de fruits noirs, de fleurs. Le grain à la fois “sucré”, gourmand, tendre, élégant des Grèves est bien présent en bouche, avec une belle longueur.

 

Beaune premier cru Clos des Avaux

Robe noire. Arômes riche, précis, de fruits noirs bien mûrs. Bouche concentrée, veloutée, pleine et harmonieuse.

 

Beaune premier cru Guigone de Salins

Belle robe intense. Arômes élégants de fruits rouges et noirs, de fleurs. Le vin n’est pas le plus concentré des Beaune, mais il s’exprime avec beaucoup de finesse et une belle longueur.

 

Beaune premier cru Nicolas Rolin

Arômes expressifs de fruits bien mûrs, de fleurs… Bouche massive, dense, charnue. Beau potentiel !

 

Volnay premier cru Santenots Jéhan de Massol

Voilà l’une de nos plus belles bouteilles de toute la dégustation des rouges. Robe violacée, intense. Arômes profonds, complexes, de fruits noirs, de fleurs… Bouche riche, veloutée, harmonieuse, d’une superbe longueur. La classe !

 

Pommard premier cru Les Epenots Dom Goblet

Arômes profonds, complexes, de fruits noirs : cerises, mûres… Bouche concentrée, pleine, extraite” et harmonieuse.

 

Corton grand cru Renardes

Cette nouvelle cuvée (cf interview de Ludivine Griveau) est-elle d’emblée le “meilleur” des grands crus des Hospices, au moins pour ce millésime 2022 ? On peut se poser la question, tant le vin nous a séduit avec son nez “sucré”, fin, de cerises, de violettes, sa bouche riche, dense, soyeuse et raffinée.

 

 

Vins blancs

 

Pouilly-Fuissé Françoise Poisard

Comme toujours le Pouilly-Fuissé tient sa place, avec un vin généreux, gras, sans lourdeur, aux arômes de fruits bien mûrs, presque exotiques.

 

Meursault Loppin

Bel équilibre pour ce Meursault au fruité juteux, citronné, avec une belle matière en bouche.

 

Meursault premier Genevrières Philippe le Bon

Dans un millésime très chaud, la cuvée garde toute sa personnalité avec cet équilibre entre richesse, gourmandise et délicatesse qui caractérise les Genevrières.

 

Meursault premier cru Les Charmes Albert Grivault

Voilà un “vrai” Charmes, plein, massif, noble, promis à une longue garde.

 

Corton Charlemagne grand cru Roi Soleil

Arômes purs, précis, d’agrumes confits, de fleurs, de pain grillé… Bouche juteuse, longue, dense, avec une belle finale saline typée du lieu.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

1938 : première Saint-Vincent Tournante à Chambolle-Musigny

(Lointains) souvenirs... La 79ème Saint-Vincent Tournante aura bien lieu ce week-end des 28 et 29 janvier à Couchey, mais quant a eu lieu la première ? Le 22 janvier 1938, à Chambolle-Musigny, déjà en Côte de Nuits.

27 janvier 2023

Rendez-vous ce samedi à Couchey pour la Saint-Vincent Tournante 2023 !

Couchey, en Côte de Nuits, accueille ce week-end des 28 et 29 janvier 2023 la 79ème Saint-Vincent Tournante. Les vins de l'AOC Marsannay seront mis à l'honneur.

25 janvier 2023

Gamme du domaine Chantal Lescure.

Un Dijonnais rachète le domaine Chantal Lescure !

Le domaine Chantal Lescure, basé à Nuits-Saint-Georges, vient d'être racheté par un entrepreneur Dijonnais. Il n'est pas forcément indispensable d'aller chercher à l'autre bout du monde ce que l'on peut trouver à sa porte...

18 janvier 2023

Nos derniers magazines