Accueil Actualités 90 000 masques pour les salariés des maisons de vin !

publié le 26 mai 2020

90 000 masques pour les salariés des maisons de vin !

 

Face au Covid-19, toujours présent et afin de protéger les salariés des maisons de vin, la FNEB* va distribuer 90 000 masques (types chirurgical) qui permettront de renforcer la sécurité sanitaire dans les bureaux, les cuveries et dans les vignes. La santé demeure, plus que jamais, la priorité absolue même en cette période de déconfinement national. La FNEB a participé à un programme national d’acquisition de masques (certifiés conformes aux normes européennes) coordonné par l’UMVIN (Union des Maisons et Marques de Vin). 600 000 masques ont ainsi été expédiés aux maisons de Bordeaux, de Loire et du Rhône, et donc aussi aux Maisons de Bourgogne, Beaujolais, Jura et Savoie. Ces masques ont été produits en Chine et envoyés en France en un temps record (moins de trois semaines).
Ils devraient permettre de subvenir aux besoins des salariés pour les dix prochaines semaines. Ces masques viennent compléter le dispositif de règles sanitaires strictes adoptées par les maisons de vin. En fonction du niveau de stock de ces masques début juillet, il sera éventuellement procédé à une nouvelle commande si les conditions de production et de transport le permettent.
« Nous savons que le retour à la normale va prendre beaucoup de temps mais cette étape de déconfinement est cruciale. Cette action de la FNEB sort un peu de son champ d’action classique, mais ce service exceptionnel se justifie par sa grande proximité avec ses adhérents et sa volonté d’être toujours à l’écoute de ses besoins de ces entreprises » indique Albéric Bichot, négociant à Beaune et vice-président de la FNEB. La Fédération des Négociants-Eleveurs de Grande Bourgogne (FNEB) regroupe des syndicats professionnels des maisons de vin de Bourgogne, du Beaujolais, du Mâconnais, du Jura, du Bugey et de la Savoie. Elle fédère environ 100 entreprises réalisant un chiffre d’affaires de 1,6 milliard d’euros et employant 6 000 salariés. En Bourgogne, le négoce commercialise bon an-mal an les deux-tiers environ des vins de Bourgogne.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Corton et Corton Charlemagne défient le temps !

Comme chaque vendredi précédent la vente des vins des Hospices de Beaune, la maison Bouchard Père et Fils a une fois de plus mis les petits plats dans les grands ; au "menu" : un formidable déjeuner-dégustation autour de vieux Corton et Corton-Charlemagne grands crus... jusqu'en 1934 !

28 novembre 2022

Gevrey-Chambertin, des hauts et des bas en 2021 !

"Roi Chambertin" nous a récemment offert l'opportunité de déguster une centaine de vins de Gevrey-Chambertin du millésime 2021, avec des hauts et des bas...

24 novembre 2022

Flavie Flament et Benoit Magimel ont fait flamber les enchères de la pièce de charité.

Nouvelle pluie de records aux Hospices de Beaune !

Produits global, prix moyen de la pièce, pièce de charité... Une nouvelle pluie de records s'est abattue hier sur la vente des vins des Hospices de Beaune.

21 novembre 2022

Nos derniers magazines