Accueil Actualités Beaujolais, une dégustation “historique” !

publié le 11 mars 2022

Beaujolais, une dégustation “historique” !

Frédéric-Marc Burrier.

 

Le prochain numéro (164, sortie mi-avril) de Bourgogne Aujourd’hui sera riche de très grandes dégustations verticales en Côte Chalonnaise, dans le Clos de Vougeot, mais la première de ces dégustations par ordre chronologique nous a conduits le 15 février dernier à Fleurie, dans la cuverie Beaujolaise du Château de Beauregard, propriété de la famille Burrier. Les “verticales” restent à notre sens le meilleur moyen pour comprendre un terroir, son potentiel de garde et l’évolution d’un domaine au fil du temps. Nous avons été “servis”, puisque Frédéric-Marc Burrier, avait préparé une extraordinaire (le mot n’est pas trop fort) dégustation verticale de sa cuvée de Moulin à Vent La Salomine, de 2020 à… 1953.

La Salomine est une parcelle de 50 ares (10 sont actuellement arrachés), située en limite sud du cru Moulin à Vent, sur la commune de Chénas, dans le climat Rochegrés, à 400 mètres d’altitude, en exposition plein sud. C’est donc un climat à la fois chaud par l’exposition et frais par l’altitude, ce qui contribue évidemment à donner aux vins un superbe équilibre richesse-fraîcheur et beaucoup de finesse. Dans la famille Burrier depuis 1872, la parcelle a été plantée en 1912 en gamay Nicolas ; une sélection qui donne des petites grappes à petits grains concentrés en saveurs et en arômes.

Vous retrouvez les commentaires sur les 33 millésimes dégustés dans le prochain numéro de Bourgogne Aujourd’hui.

Une dégustation véritablement historique, comme nous en avons finalement peu fait, depuis la création du magazine en 1994 et qui rappelle une fois de plus à celles et ceux qui l’auraient oublié que le Beaujolais a toute sa place dans la cours des plus grands vignobles français et mondiaux.

 

Christophe Tupinier

 

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Ève et Erwan Faiveley dans la cuverie de la maison, à Nuits-Saint-Georges.

Révolution en douceur chez Faiveley

Changement de style, rénovation des cuveries, investissements à Chablis, aux USA, dans l’art… Erwan Faiveley, en 2005, et sa sœur Ève, en 2014, ont succédé à leur père François à la tête de la maison nuitonne éponyme et ils n’ont pas perdu de temps…

29 juin 2022

Générateur anti grêle à vortex.

Grêle : la Bourgogne a-t-elle l’arme absolue ?

La Bourgogne et le Beaujolais n'ont pas été épargnés par la grêle cette année, mais si les deux régions ont, pour l'heure, beaucoup moins souffert que d'autres, elles le doivent sans doute à leur réseau de générateurs anti-grêle. L'arme absolue ?

24 juin 2022

Botte de paille dans les vignes, à Chapaize, dans le Mâconnais.

Comme un fétu de paille !

Après le gel, la grêle. Pour l'heure la Bourgogne et le Beaujolais s'en sortent "relativement" bien, mais le bout du chemin est encore loin.

22 juin 2022

Nos derniers magazines