Accueil Actualités Boris Champy : futur régisseur du Domaine des Lambrays !

publié le 14 décembre 2017

Boris Champy : futur régisseur du Domaine des Lambrays !

 

 

 

On ne tire pas aussi facilement que cela un trait sur près de 40 ans de vie professionnelle. Toujours est-il qu’en avril prochain, Thierry Brouin, le chaleureux régisseur du Domaine des Lambrays, propriété de LVMH depuis début 2014, arrivé en 1980 à la barre d’un bateau qui prenait l’eau, laissera les commandes d’un yacht de luxe à Boris Champy, un Champenois de 42 ans. Œnologue, B. Champy a commencé sa carrière chez le Bordelais Christian Moueix, en s’occupant pendant 10 ans de Dominus, le domaine de 40 hectares de la famille dans la Napa Valley (Californie). Il est arrivé en Bourgogne en 2008 pour prendre en main le domaine de la maison beaunoise Louis Latour : 48 hectares dont 14 en cortons rouges et 11 en corton-charlemagne grands crus. « Je suis fier du travail que l’équipe a fait pour faire progresser la qualité des vins rouges.

 

Des méthodes de taille plus respectueuse des pieds, des flux de sève ont également été mise en place pour préserver les vieux pieds et avoir une meilleure régularité dans la qualité des raisins. Dans le même temps, dès 2009,nous avons engagé un programme de replantation de vignes en mauvaise santé qui va se poursuivre pendant encore 10 ou 15 ans pour concerner à terme une quinzaine d’hectares », explique Boris Champy. Ce dernier a également été président de « Paysage de Cortons », association qui regroupe une soixantaine de vignerons et s’est donné pour objectif de travailler sur les paysages en reconstruisant des murs, des murets, des cabottes, en plantant des arbres, des haies et en implantant des ruches ; l’analyse du miel donne en effet de bonnes indications sur « l’état de santé » de l’environnement. En avril prochain, Boris Champy va prendre les commandes du domaine des Lambrays, et bien sûr de sa pépite du Clos des Lambrays grand cru dont il exploite 8,66 hectares (sur les 8,70 du Clos), avec une mission « globale » : technique, gestion, communication, commercial… « Je suis ravi. Il y a finalement peu de très grands domaines comme celui-ci en Bourgogne. C’est une pépite. Thierry a déjà franchi des paliers et l’objectif est d’aller encore plus loin ».

 

Bourgogne Aujourd’hui consacrera un dossier au Domaine des Lambrays dans son numéro 139 qui sortira vers le 20 janvier. Abonnez-vous !

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Corton et Corton Charlemagne défient le temps !

Comme chaque vendredi précédent la vente des vins des Hospices de Beaune, la maison Bouchard Père et Fils a une fois de plus mis les petits plats dans les grands ; au "menu" : un formidable déjeuner-dégustation autour de vieux Corton et Corton-Charlemagne grands crus... jusqu'en 1934 !

28 novembre 2022

Gevrey-Chambertin, des hauts et des bas en 2021 !

"Roi Chambertin" nous a récemment offert l'opportunité de déguster une centaine de vins de Gevrey-Chambertin du millésime 2021, avec des hauts et des bas...

24 novembre 2022

Flavie Flament et Benoit Magimel ont fait flamber les enchères de la pièce de charité.

Nouvelle pluie de records aux Hospices de Beaune !

Produits global, prix moyen de la pièce, pièce de charité... Une nouvelle pluie de records s'est abattue hier sur la vente des vins des Hospices de Beaune.

21 novembre 2022

Nos derniers magazines