Accueil Actualités Dans les rangs de la Romanée-Conti

publié le 19 septembre 2014

Dans les rangs de la Romanée-Conti

 

Vendredi 19 septembre. 7 h 30. Il sont soixante-dix au bout du rang, au pied de la croix qui marque la vigne de la Romanée-Conti, à Vosne-Romanée (21). Soixante vendangeurs et dix porteurs pour 1,63 ha de cette vigne la plus célèbre de Bourgogne qui produit chaque année 5 à 6 000 bouteilles. Voire 3 000 comme une année récente qui s’est voulue chiche en raisin.

Dans les rangs, l’optimisme est de mise. Après un printemps exceptionnel dont la vigne à profiter, un été jusqu’à mi-août, il y a eu ce miracle bourguignon avec l’arrivée du soleil et une maturation très très rapide grâce, notamment, aux réserves hydriques. Et cela  tant pour le pinot que pour le chardonnay  et donc les raisins sont magnifiques», explique Aubert de Villaine, cogérant du domaine de la Romanée-Conti.

Il y a bien quelques traces de pourriture, laissées par l’été, mais de cette pourriture sèche qui s’élimine facilement lors du tri. Si l’été a été pluvieux, il a aussi été froid et n’a pas permis à la pourriture de se développer. «  Le vent du nord a tout séché et tout concentré pour donner un très !ès bon équilibre.

Aubert de Villaine estime que le millésime 2014 sera, en blanc très très bon. Pour les rouges, il convient de patienter encore pour se prononcer définitivement u : « j’ai de très bon espoirs. 2014 devrait être un très bon millésime ».

Les vignes des Cortons Bressandes du domaine ont été récoltées mardi.  Le Montrachet devait être vendangé demain samedi 20 septembre, mais la récolte a été repoussée à lundi.
Revenant sur les orages qui ont sévi jeudi soir en côtes de Beaune et de Nuits. Beaucoup d’eau et de sérieux coups de tonnerre : « Ce n’est pas bon mais, ce matin, pour l’instant, tout va bien ».
Après, la Romanée-Conti, le domaine va poursuivre les vendanges par la Tâche, les Richebourgs, les Echèzeaux et la Romanée-Saint-Vivant.

Texte et photographies Thierry Gaudillère

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Corton et Corton Charlemagne défient le temps !

Comme chaque vendredi précédent la vente des vins des Hospices de Beaune, la maison Bouchard Père et Fils a une fois de plus mis les petits plats dans les grands ; au "menu" : un formidable déjeuner-dégustation autour de vieux Corton et Corton-Charlemagne grands crus... jusqu'en 1934 !

28 novembre 2022

Gevrey-Chambertin, des hauts et des bas en 2021 !

"Roi Chambertin" nous a récemment offert l'opportunité de déguster une centaine de vins de Gevrey-Chambertin du millésime 2021, avec des hauts et des bas...

24 novembre 2022

Flavie Flament et Benoit Magimel ont fait flamber les enchères de la pièce de charité.

Nouvelle pluie de records aux Hospices de Beaune !

Produits global, prix moyen de la pièce, pièce de charité... Une nouvelle pluie de records s'est abattue hier sur la vente des vins des Hospices de Beaune.

21 novembre 2022

Nos derniers magazines