Accueil Actualités Domaine des Malandes, rendons à César…

publié le 27 août 2018

Domaine des Malandes, rendons à César…

 

Le Domaine des Malandes est mis en avant dans le guide
d’achat des Chablis (villages, premiers cru 2016, grands crus 2015 et 2016) publié dans le
dernier numéro (142) de Bourgogne Aujourd’hui, sorti début août. “Léger” problème, les vins
listés sous le texte consacré au domaine ne sont pas les bons. La
correction a pu être faite dans la version “online” du magazine, mais
évidemment pas dans la version papier. Avec nos plus plates excuses au domaine et à nos
lecteurs, retrouvez ci-dessous le texte sur le domaine et les bons vins sélectionnés.Christophe Tupinier

Valeur sûre
Le
Domaine des Malandes
couvre vingt-neuf
hectares, dont sept en
premiers crus et 1,2 en grands crus (Vaudésir et Clos). Son actualité est
marquée par le départ en retraite de Lyne Marchive en début d’année et
l’arrivée de ses enfants aux commandes : Amandine Marchive, en charge
du commercial, et Richard Rottiers, qui va donc jongler entre son domaine dans
le Beaujolais et Chablis ; Guénolé Breteaudeau, responsable production, vigne et vins, assurera
la continuité. Le Domaine
Rottiers est certifié bio depuis 2015 et le grand objectif des Malandes, c’est
le passage au bio à moyen terme. Les engrais chimiques ont été supprimés et le
domaine expérimente des composts bio. Des labours sont déjà effectués sur les terroirs
les plus faciles à travailler et le cheval est utilisé dans les grands crus. « Il
n’y aura pas de changement fondamental au niveau des vins », assure
Richard Rottiers. Les élevages vont toutefois être allongés à un an en premiers
crus et seize mois
environ en grands crus,
et les fûts de chêne de 228
litres remplacés par des demi-muids de 500 litres pour moins
marquer les vins. Enfin, un projet d’équipement de la cuverie en panneaux
photovoltaïques vient d’être lancé (en financement participatif) avec
l’objectif de rendre les installations techniques autonomes en énergie.

89800
Chablis – Tél. 03 86 42 41 37

Chablis Tour du Roy 2016 (15 €)
– 16

Issu de
vignes de plus de 60 ans, cet excellent chablis exprime des arômes typés d’agrumes,
d’iode, sur un fond « calcaire ». Le vin allie tension et richesse,
avec une belle longueur.

Chablis premier cru Côte de
Léchet 2016 (20 €) – 15,5

Arômes doux
et élégants de fleurs “sucrées”, d’épices, de fruits jaunes… Le vin
est complet : riche, opulent, charnu et frais.

Chablis grand cru Vaudésir
2016 (35 €) – 15,5

Arômes
complexes, fins, doux, à la fois “solaires”, typés 2015 et iodés,
« coquillés » pour reprendre un terme de dégustation très chablisien.
On retrouve le même équilibre en bouche entre gourmandise et salinité.

Chablis premier cru Montmains
2016 (20 €) – 15

Chablis grand cru Les Clos
2016 (37 €) – 15

Chablis premier cru
Fourchaume 2016 (20 €) – 14,5

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Corton et Corton Charlemagne défient le temps !

Comme chaque vendredi précédent la vente des vins des Hospices de Beaune, la maison Bouchard Père et Fils a une fois de plus mis les petits plats dans les grands ; au "menu" : un formidable déjeuner-dégustation autour de vieux Corton et Corton-Charlemagne grands crus... jusqu'en 1934 !

28 novembre 2022

Gevrey-Chambertin, des hauts et des bas en 2021 !

"Roi Chambertin" nous a récemment offert l'opportunité de déguster une centaine de vins de Gevrey-Chambertin du millésime 2021, avec des hauts et des bas...

24 novembre 2022

Flavie Flament et Benoit Magimel ont fait flamber les enchères de la pièce de charité.

Nouvelle pluie de records aux Hospices de Beaune !

Produits global, prix moyen de la pièce, pièce de charité... Une nouvelle pluie de records s'est abattue hier sur la vente des vins des Hospices de Beaune.

21 novembre 2022

Nos derniers magazines