Accueil Actualités Faire ses courses à Vosne-Romanée ? Cela sera bientôt possible !

publié le 20 janvier 2022

Faire ses courses à Vosne-Romanée ? Cela sera bientôt possible !

Vue d’architecte du prochain lieu de vie qui va ouvrir à Vosne-Romanée à l’automne 2022.

 

Louis-Michel Liger-Belair, gérant du domaine Comte Liger-Belair, à Vosne-Romanée développe un projet incroyable et unique, au coeur même du village de Vosne-Romanée : un lieu de vie multi-services. «  Nous voulons apporter de la vie au village », explique Louis-Michel et il faut bien constater que la plupart des petits villages viticoles de la Côte ont vu disparaître peu à peu tous les commerces de proximité. Bar à vin, chambre d’hôtes, petite restauration mais aussi … bureau de poste, point colis, épicerie de produits bio et locaux, bar. « Nous voulons, avec mon épouse Constance, créer un endroit ou touristes et habitants se retrouvent avec des besoins différents, mais qui ne sont pas satisfaits actuellement au village », précise Louis-Michel, qui voit même s’installer un salon de coiffure, d’esthétique voire des professionnels de santé.

Romanée ou pastis, au choix, avec pose de bigoudis ! Les travaux ont débuté et l’ouverture est prévue à l ‘automne 2022. Le bar à vins proposera des bouteilles à la vente et des dégustation de vins au verre. Des vins de Vosne-Romanée, des vins de Bourgogne, mais aussi de toute la France. 1 000 références à la carte, avec un point commun : ils seront biodymaniques pour la plupart, mais pas que. On pourra en effet acheter des vins sans classification pour les Vosne, bio pour les autres vins de Bourgogne et biodynamiques pour le reste de la France.

 

 

 

 

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Générateur anti grêle à vortex.

Grêle : la Bourgogne a-t-elle l’arme absolue ?

La Bourgogne et le Beaujolais n'ont pas été épargnés par la grêle cette année, mais si les deux régions ont, pour l'heure, beaucoup moins souffert que d'autres, elles le doivent sans doute à leur réseau de générateurs anti-grêle. L'arme absolue ?

24 juin 2022

Botte de paille dans les vignes, à Chapaize, dans le Mâconnais.

Comme un fétu de paille !

Après le gel, la grêle. Pour l'heure la Bourgogne et le Beaujolais s'en sortent "relativement" bien, mais le bout du chemin est encore loin.

22 juin 2022

Meursault village Les Tessons.

Meursault 2019-20 : une opposition de styles rassurante !

Si le concept du réchauffement climatique peut s’appliquer sans la moindre réserve aux millésimes 2019 et 2020, la comparaison s’arrête là. Le premier est plein de richesse, le second beaucoup plus frais, presque « classique » et c’est finalement très rassurant…

22 juin 2022

Nos derniers magazines