Accueil Actualités Faiveley, une cuverie pour l’histoire !

publié le 19 juin 2018

Faiveley, une cuverie pour l’histoire !

 

Imaginez un hall de gare style début XIXème siècle, de près de 100 mètres de long, sur une douzaine en hauteur, bordé de chaque côté de cuves bois rutilantes, qui n’attendent que le prochain millésime pour entrer en service, avec une large “baie vitrée” ouverte sur une esplanade qui elle même borde les vignes de nuits-saint-georges premier cru Les Procès et Rue de Chaux. Après deux années et demie de travaux et un investissement de 8 millions d’euros, le Domaine Faiveley a inauguré hier soir hier soir sa nouvelle cuverie située au 38, rue du Tribourg, à Nuits-Saint-Georges, dans laquelle Jérôme Flous, le directeur technique et son équipe vinifieront à compter du millésime 2018, dans une ambiance que l’on imagine très sereine, les 15 hectares de premiers et grands crus rouges du domaine* en Côte de Nuits et Côte de Beaune. “La qualité des vins a été le paramètre décisif dans la réalisation de cette cuverie. Depuis 2007, nous avons réappris à vinifier les grands vins rouges en cuves bois, nous avons changé beaucoup de choses et les résultats sont spectaculaires. Il a fallu du temps pour faire cette cuverie, parce qu’il s’agissait de travaux structurels, importants, compliqués, mais aussi parce que nous avons pris le temps de bien réfléchir à ce que nous voulions”, explique Erwan Faiveley, le jeune PDG de la maison arrivé en 2005, aujourd’hui âgé de 39 ans. Les travaux ont été confiés à Gilles Gauvin, architecte à Chalon sur Saône. “Nous lui avions donné pour objectif de refaire la cuverie dans l’esprit XIXème siècle, sans être trop contemporain et en mélangeant les matériaux nobles : pierres (un tailleur de pierres est resté 9 mois sur site…), acier et bois”, précise E. Faiveley.Cette nouvelle cuverie est installée sur le site de l’ancienne maison Labouré-Gontard ; spécialisée dans les vins effervescent, cette dernière avait été construite en 1823 sur le modèle d’une maison de champagne avec de vastes locaux réceptifs (également rénovés), des caves impressionnantes de 3 000 m2 avec la place pour élever jusqu’à 3 000 fûts, soit l’équivalent de deux grosses récoltes pour Faiveley. Il est à noter quand même qu’aujourd’hui en Côte-d’Or, les Nuitons sont les plus audacieux au plan architectural dans la réalisation de leurs cuverie. Tout en embrassant du regard la superbe et spectaculaire cuverie Faiveley, beaucoup hier soir ne pouvaient en effet s’empêcher de glisser quelques mots sur la toute aussi spectaculaire, au moins extérieurement, cuverie Boisset, située à quelques dizaines de mètres seulement et dont le formidable toit végétalisé donne envie d’en savoir plus sur ce qui passe à l’intérieur. Bientôt sans doute…C. Tupinier* Le domaine Faiveley couvre 120 hectares (80% de vins rouges) : 50 en Côtes de Nuits et de Beaune (9 en grands crus rouges et 2 en blancs) et 70 en Côte Chalonnaise (la cuverie de Mercurey a été entièrement rénovée en 2013). Faiveley a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires de 20 millions d’euros, à 80% à partir de son propre domaine (20% d’activité négoce). Ses vins se vendent à 60% à l’exportation.
Photographies : Traces Ecrites News.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

La 161e vente des vins des Hospices de Beaune a battu tous les record notamment avec la

Toujours plus aux Hospices de Beaune !

Qui a dit que les arbres ne montaient pas au ciel ? Aux Hospices de Beaune, si ! Le prix moyen de la cuvée a augmenté cette année de 85% par rapport à 2020 et la pièce de Charité a atteint un nouveau record à 800 000 euros. Stop ou encore ?

23 novembre 2021

J-5 pour la vente des vins des Hospices de Beaune !

La 161ème vente des vins des Hospices de Beaune aura lieu ce dimanche. Ludivine Griveau fait le point sur une ambiance festive retrouvée et sur le millésime 2021.

16 novembre 2021

Les Beaujolais Nouveaux 2021 arrivent !

Les Beaujolais Nouveaux 2021 arrivent dans quelques jours, tout en finesse et en fruit.

12 novembre 2021

Nos derniers magazines