Accueil Actualités Jeu de chaises musicales au Clos de Tart

publié le 06 février 2019

Jeu de chaises musicales au Clos de Tart

 

Fin octobre 2017, nous apprenions le rachat spectaculaire (lire article joint), par Artémis, société du milliardaire français François Pinault et pour plus de 200 millions d’euros, du Clos de Tart, grand cru monopole de 7 hectares 53 ares et 28 centiares d’un seul tenant, situé à Morey-Saint-Denis (Côte de Nuits) ; à noter que la cession officielle n’est finalement intervenue que 6 mois plus tard, en avril 2018.

Jacques Devauges, œnologue, Dijonnais d’origine (mais pas d’une famille du vin), auparavant régisseur au domaine de l’Arlot, à Premeaux-Prissey (21) était arrivé en 2015 au domaine du Clos de Tart, pour succéder à Sylvain Pitiot au poste de régisseur, avec une mission globale de gestion de la propriété, aux côtés des propriétaires de l’époque : la famille Mommessin, du Mâconnais (71). Moins d’un an donc après le rachat,

Jacques Devauges quittera ses fonctions le 1er mars 2019 ; il sera remplacé par Alessandro Noli, en poste au fameux Château-Grillet (domaine cultivé en biodynamie sans certification), au nord de la vallée du Rhône, une propriété des Pinault depuis 2011. Alessandro Noli, pour l’heure
encore à cheval entre les deux domaines, connait bien la Bourgogne ; il a en effet travaillé au domaine d’Eugénie (ex domaine René Engel, à Vosne-Romanée – 21), autre propriété de la famille Pinault, de 2006, année du rachat, à 2011. Jacques Devauges ne souhaite pas dévoiler pour le moment ses nouveaux projets.
Rappelons que les domaines viticoles de la famille Pinault sont gérés de près, au plan technique en premier lieu, par Frédéric Engerer ; ce dernier va donc prendre en mains les destinés du Domaine du Clos de Tart qui en 2017 annonçait un chiffre d’affaires de 4 392 267 euros, pour une rentabilité de rêve, avec un résultat net de 2 394 847 euros.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Corton et Corton Charlemagne défient le temps !

Comme chaque vendredi précédent la vente des vins des Hospices de Beaune, la maison Bouchard Père et Fils a une fois de plus mis les petits plats dans les grands ; au "menu" : un formidable déjeuner-dégustation autour de vieux Corton et Corton-Charlemagne grands crus... jusqu'en 1934 !

28 novembre 2022

Gevrey-Chambertin, des hauts et des bas en 2021 !

"Roi Chambertin" nous a récemment offert l'opportunité de déguster une centaine de vins de Gevrey-Chambertin du millésime 2021, avec des hauts et des bas...

24 novembre 2022

Flavie Flament et Benoit Magimel ont fait flamber les enchères de la pièce de charité.

Nouvelle pluie de records aux Hospices de Beaune !

Produits global, prix moyen de la pièce, pièce de charité... Une nouvelle pluie de records s'est abattue hier sur la vente des vins des Hospices de Beaune.

21 novembre 2022

Nos derniers magazines