Accueil Actualités Un nouveau mécène pour les climats de Bourgogne

publié le 05 septembre 2013

Un nouveau mécène pour les climats de Bourgogne

 

Les châteaux de Meursault (53 hectares en Côte de Beaune) et de Marsannay (39 hectares en Côte de Nuits) deviennent Grand Mécène de la candidature des climats du vignoble de Bourgogne au patrimoine mondial de l’Unesco. La signature a eu lieu le mercredi 4 septembre à 17 h 30, au Château de Meursault en présence d’Aubert de Villaine, Président de l’Association pour la candidature, et d’Olivier Halley, le nouveau Président Directeur Général.

 

Pour ce dernier, la décision de devenir grand Méc7ne : « C’est une histoire de valeurs communes : la reconnaissance des terroirs, des savoir-faire et du travail des hommes. Soutenir la candidature des climats de Bourgogne nous est apparue comme une évidence.
L’ancrage séculaire du Château de Meursault avec ses caves historiques témoignent du lien unique des générations passées avec la vigne et le vin.
Parallèlement la jeune et dynamique appellation Marsannay montre combien le travail et la passion des hommes peuvent révéler des terroirs magnifiques et pleins de potentiel.»

 

Avec cette action de mécène, les châteaux de, Meursault et Marsannay vont donc apporter un soutien concret aux actions conduites par l’Association porteuse du projet, pour la sensibilisation du jeune public, la mobilisation et l’enrichissement du dossier technique et scientifique. Rappelons que le dossier bourguignon qui n’a pas été choisi par l’Etat français début 2013 sera de nouveau présenté en 2014 aux ministères de la culture et de l’environnement qui décideront ou non de le retenir pour le soumettre ensuite à l’Unesco.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Photo Michel Joly.

Le “mois des climats” est de retour

Le "mois des climats" débute le 1er juin prochain avec plus de 70 manifestations au programme.

29 mai 2024

Hommage à Bernard Pivot, amoureux des livres et des vins !

Hommage à Bernard Pivot, homme de culture, amoureux des vins, grand défenseur du dossier de l'inscription des climats de Bourgogne au patrimoine de l'humanité.

07 mai 2024

Supercellule orageuse sur l'Yonne le 1er mai en fin de journée.

Après les inondations et le gel, la grêle dévaste le vignoble de Chablis

Le printemps est "pourri" partout en Bourgogne et particulièrement à Chablis ; après les inondations et le gel, la grêle a frappé hier une grande partie du vignoble.

02 mai 2024

Nos derniers magazines