Accueil Actualités Y. Clerget et A. Baillot reprennent le domaine Rossignol-Changarnier

publié le 03 août 2022

Y. Clerget et A. Baillot reprennent le domaine Rossignol-Changarnier

Le domaine Rossignol-Changarnier couvre 7 hectares.

 

 

Preuve que ce n’est pas une fatalité, si tout le monde y met du sien, que les domaines familiaux de Bourgogne tombent entre les mains de grands investisseurs, industriels, financiers, français ou étrangers,  les domaines Yvon Clerget et Arnaud Baillot viennent d’annoncer la reprise des 7 hectares de vignes du domaine Rossignol-Changarnier, à Volnay et ce dès la vendange 2022.

“Pour ne pas nous disperser par rapport à nos appellations actuelles, nous allons garder l’essentiel des 4 hectares de vignes sur Volnay, dont trois premiers crus Clos des Angles, Mitans, Brouillards, du Pommard et des Bourgognes”, explique Thibault Clerget.

Le domaine Baillot récupère dans la transaction 80 ares de Volnay village, 30 ares de Volnay 1er cru Mitans, 15, ares de Volnay 1er cru Brouillards, 15 ares de Meursault village, 9 ares de Pommard village, 80 ares de Beaune 1er cru Teurons, 20 ares de Monthélie village, 40 ares de Savigny village et le solde en Bourgogne Côte-d’Or.

Avec cette reprise, le domaine Clerget couvre désormais 10 hectares, dont près de 8 sur le seul village de Volnay (avec 8 premiers crus, dont le Clos du Verseuil monopole). La taille du domaine Baillot passe à près de 7 hectares.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

L'élevage en fût de chêne va permettre aux 2021 de se nourrir et de s'affiner sur leurs lies.

Le n°166, spécial millésime 2021, de Bourgogne Aujourd’hui est en ligne !

Le numéro 166 de Bourgogne Aujourd'hui est en ligne. Au sommaire : le "classique" millésime 2021, 30 années de révolution œnologique en Bourgogne et les secondes tables des restaurants étoilés.

05 août 2022

Georges Pertuiset, ancien meilleur sommelier de France et président de l'Union de la Sommellerie Française.

Au revoir Georges et merci !

Georges Pertuiset, un grand nom de la sommellerie française s'en est allé.

02 août 2022

Ève et Erwan Faiveley dans la cuverie de la maison, à Nuits-Saint-Georges.

Révolution en douceur chez Faiveley

Changement de style, rénovation des cuveries, investissements à Chablis, aux USA, dans l’art… Erwan Faiveley, en 2005, et sa sœur Ève, en 2014, ont succédé à leur père François à la tête de la maison nuitonne éponyme et ils n’ont pas perdu de temps…

29 juin 2022

Nos derniers magazines