Accueil Actualités Ils font de la résistance !

publié le 06 mars 2020

Ils font de la résistance !

 

Sont-ils inconscients ou est-il au contraire salutaire que des gens refusent de céder à la panique qui gagne peu à peu le pays (et le globe) au fur et à mesure de la progression de l’épidémie de Coronavirus ? Chacun est libre d’en juger, toujours est-il que le report de la manifestation “Les Grands Jours de Bourgogne” qui devait se tenir la semaine prochaine n’a pas empêché quelques organisateurs de maintenir leurs dégustations (du programme “off”), qui à ce jour, restent donc programmées.
Dès demain samedi 7 mars 2020, débuteront les festivités de la vente des vins du domaine des Hospices de Nuits-Saint-Georges. La vente elle-même se tiendra ce dimanche au château du Clos de Vougeot, mais samedi et dimanche les vignerons de Nuits ont donc décidé de maintenir leur salon de dégustation-vente “Les Nuits au Grand Jour”. Sous les halles de la ville une quarantaine d’entreprises feront déguster leurs vins (des Nuits-Saint-Georges villages et premiers crus essentiellement, mais pas que…) qu’il sera donc possible d’acheter sur place aux prix de la propriété (entrée : 12 € avec un verre). A noter que le semi-marathon de la vente des vins de Nuits est également maintenu demain samedi au milieu des vignes.
Le mercredi 11 mars s’annonce chargé. Les vignerons de Pouilly-Fuissé ont ainsi déplacé sur leurs terres la dégustation des futurs premiers crus qui devait initialement se tenir à Beaune. La dégustation aura donc lieu à l’Atrium du Pouilly-Fuissé, à Solutré, de 10 h à 13 h, et les visiteurs professionnels dégusteront les 2017.
Le même jour, les Tontons Trinqueurs, une bande d’une quarantaine de vigneron(ne)s “joyeux lurons”, se réuniront au domaine Chantal Lescure, à Nuits-Saint-Georges, de 9 h à 17 h, avec de probables “after”. On y trouve beaucoup de beaux noms, de valeurs montantes, de révélations de ces 25 dernières années en Bourgogne, mais aussi dans le Beaujolais, dans la vallée du Rhône, en Alsace, etc. Sur un registre un peu similaire, Guillaume Baroin, journaliste épicurien, réunira au domaine Françoise André, à Beaune, une bonne vingtaine de domaine de Bourgogne et d’ailleurs pour la cinquième édition de sa manifestation “Punition Collective”.
Voici quelques exemples de manifestations collectives maintenues (que celles et ceux que nous oublions n’hésitent pas à nous contacter). Ajoutons (les informations arrivent d’heure en heure) un regroupement de vignerons le 10 mars (10 h à 17 h), au domaine Armelle et Bernard Rion, à Vosne-Romanée (21), ou encore le 12 mars, à Beaune (6 Rue de l’Hôtel-Dieu – 10 h 00), une dégustations des climats de la Côte Chalonnaise organisée par une dizaine de vignerons ; ce sans compter les dégustations et réceptions qui se feront dans les domaines en petits groupes. La fin du monde n’est pas encore pour demain !

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Corton et Corton Charlemagne défient le temps !

Comme chaque vendredi précédent la vente des vins des Hospices de Beaune, la maison Bouchard Père et Fils a une fois de plus mis les petits plats dans les grands ; au "menu" : un formidable déjeuner-dégustation autour de vieux Corton et Corton-Charlemagne grands crus... jusqu'en 1934 !

28 novembre 2022

Gevrey-Chambertin, des hauts et des bas en 2021 !

"Roi Chambertin" nous a récemment offert l'opportunité de déguster une centaine de vins de Gevrey-Chambertin du millésime 2021, avec des hauts et des bas...

24 novembre 2022

Flavie Flament et Benoit Magimel ont fait flamber les enchères de la pièce de charité.

Nouvelle pluie de records aux Hospices de Beaune !

Produits global, prix moyen de la pièce, pièce de charité... Une nouvelle pluie de records s'est abattue hier sur la vente des vins des Hospices de Beaune.

21 novembre 2022

Nos derniers magazines