Accueil Actualités Restauration du patrimoine viticole, suite du programme !

publié le 02 octobre 2018

Restauration du patrimoine viticole, suite du programme !

 

Depuis plus d’un an, l’Association des
Climats du vignoble de Bourgogne anime un dispositif d’aide à la restauration
du patrimoine bâti viticole : murs, portes, escaliers, cabottes… tous
les ouvrages en pierre sèche sont concernés. 58 projets de propriétaires privés
ou publics ont déjà été retenus concernant la restauration de plus
d’1km700 de murs en pierre sèche, de 6 cabottes et d’une source sur le périmètre du
site inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Le prochain appel à projets est
lancé ; les dossiers de demande de financement sont à déposer à l’Association
Climats du Vignoble de Bourgogne jusqu’au 9 novembre 2018.

L’objectif est de préserver le patrimoine existant et
de le restaurer de manière traditionnelle. Les ouvrages en pierres restaurés reprennent
alors toutes leurs fonctions premières : soutènement de parcelle viticole,
séparation de propriété, fonction paysagère, rôle écologique et rôle dans
l’écoulement des eaux de ruissellement. Chaque projet de restauration est unique et dépend
de plusieurs facteurs : son histoire, son environnement, sa fonction dans
le paysage ou ses caractéristiques techniques. Les premiers chantiers ont eu lieu sur le premier
semestre 2018. Les ouvrages ont été restaurés « à l’identique », en conservant,
quand cela est possible, les matériaux sur place et en utilisant les techniques
traditionnelles de restauration en pierre sèche. 

Chaque chantier de restauration donne l’occasion
d’échanger avec les entreprises choisies sur les techniques de restauration et
l’intégration des éléments dans leur environnement paysager proche. Simultanément,
des actions de formation sont lancées en partenariat avec le CFPPA (Centre de
Formation Professionnelle et de Promotion Agricole) viticole de Beaune, pour
apprendre aux salariés viticoles les techniques de la pierre.

Jusqu’à 25 000 € d’aide
Tous les
propriétaires de patrimoine viticole sur le site inscrit, qu’ils soient
exploitants viticoles, particuliers, associatifs ou collectivités
territoriales peuvent espérer être
retenus par le comité de sélection et voir leur projet financé jusqu’à 50 % du montant des travaux ; l’aide maximale est fixée
à 25 000 € TTC.
Pour bénéficier
de ce dispositif, le patrimoine concerné doit répondre à certains
critères. Être situé dans le périmètre inscrit au
Patrimoine mondial.Concerner un projet de restauration du patrimoine viticole public ou privé : cabottes,
murets, meurgers, murs, escaliers, portes de Clos, ouvrages
hydrauliques…Présenter un caractère patrimonial.Utiliser des matériaux et des techniques de
restauration traditionnels (construction en pierre sèche ou
maçonnerie à la chaux).Être visible depuis la voie publique.Faire appel pour le chantier à une entreprise,
une association ou un organisme de formation expérimenté, avec une
possibilité d’auto-construction si le propriétaire peut justifier des
compétences.
Les dossiers de
candidature sont téléchargeables sur le site internet de l’association www.climats-bourgogne.com. Ils sont à déposer auprès de l’association jusqu’au 9 novembre 2018 inclus.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Le nouveau Bourgogne Aujourd’hui est en ligne !

Le nouveau numéro de Bourgogne Aujourd'hui (161) est en ligne. Au sommaire : les Hospices de Beaune, Sotheby's, les AOC régionales à petits prix, Beaune, Morey-Saint-Denis et le Beaujolais qui se lance dans la quête du Graal.

12 octobre 2021

La cité des vins devient cité des climats !

Nouvelle étape dans sa communication, la Cité des vins et des Climats de Bourgogne devient Cité des Climats et vins de Bourgogne.

08 octobre 2021

Vendanges 2021 : bilan entre optimisme et réalisme à la maison Faiveley

Une semaine après la fin des vendanges, le directeur technique de chez Faiveley fait un premier bilan.

07 octobre 2021

Nos derniers magazines