Accueil Actualités Un Championnat du Monde de l’oeuf en meurette très international !

publié le 06 octobre 2022

Un Championnat du Monde de l’oeuf en meurette très international !

L’oeuf en meurette de Grégory Cuilleron, chef lyonnais champion du monde en 2021.

 

Spécialité 100%, voire 200% bourguignonne l’oeuf en meurette a depuis 2019 son championnat du monde qui aura lieu ce week-end des 8 et 9 octobre, au Château du Clos-de-Vougeot, à l’initiative de la Confrérie des Chevaliers du Tastevin, à l’occasion des Journées mondiales de l’œuf.

A cette occasion, outre le Championnat du monde de l’œuf en meurette, qui verra, pour cette 4ème édition, s’affronter des chefs venus du monde entier, de la Bourgogne à Singapour, le week-end sera rythmé par une série de défis et d’événements mettant à l’honneur ce symbole de la Bourgogne plébiscité par des milliers de chefs et d’amateurs à travers le monde.

Nouveauté de cette année : un concours dédié aux apprenti se déroulera le dimanche 9 octobre, pour mettre en avant les jeunes talents et leur amour de la cuisine. 

Des billets d’entrée à 39 (adultes) et 17 euros (7 à 18 ans) permettront notamment de déguster les mythiques œufs en meurette à la vigneronne du chef du château du Clos-de-Vougeot, Alexandra Bouvret.

 

13 chefs français et internationaux se disputeront le titre de champion du monde 
Cette édition marque résolument un tournant international du championnat du monde. En effet, 4 chefs étrangers seront présents au château du Clos de Vougeot sur les 12 chefs retenus pour s’affronter le dimanche 9 octobre :

*Pascal Aussignac, restaurant le club gascon à Londres .

*Rainier Ng, restaurant Gaston, à Singapour.

*Eric Starkman, restaurant le Gratin à New-York.

*Richard Van Oostbrugge, restaurant Dejuvelier, à Amsterdam. 

Concourront, côté chefs français :

*Philippe Augé, Hostellerie de Levernois, à Levernois (21).

*Joy-Astrid Blanchard, restaurant Chez Camille, à Arnay-le-Duc (21.)

*Thomas Collomb, restaurant la table d’hôte de la Rôtisserie du Chambertin, à Gevrey-Chambertin (21).

*Jean-Bruno Gosse, restaurant Loiseau des Ducs, à Dijon (21).

*Iza Guyot, restaurant le Comptoir de Pagny, à Pagny-le-Château (21).

*Sébastien Henry, restaurant le Biz’tro, à Beaune (21).

*Sandra Huguenin, restaurant l’Impala des Vignes, à Chevagny-les-Chevrières (71).

*Maxime Lamoureux, restaurant Chez Monsieur (Royal Madeleine), à Paris (75).

*Thibaud Morgenstern, Restaurant Nosch, à Lyon (69).

 

Seconde édition du concours amateurs, et une nouveauté : un concours apprentis, dont le jury sera présidé par Eric Pras, Chef MOF, Triple Étoilé Michelin (Lameloise, à Chagny – 71) !
Le concours amateurs, qui avait connu un vif succès l’an dernier, est à nouveau organisé cette année, et promet de très belles surprises culinaires aux membres du jury, avec à leur tête le Champion du monde 2021 Grégory Cuilleron. Il se tiendra dès le samedi 8 octobre.

La nouveauté 2022 réside en l’organisation d’une séquence dédiée à mettre en lumière les talents de demain, dans le cadre d’un concours dédié aux apprentis, qui ouvrira la journée du dimanche 9 octobre. Organisé en partenariat avec Lions Club Paris France Gastronomie, le concours apprentis sera présidé par Eric Pras, Chef du Restaurant Lameloise, à Chagny (71). Une épreuve qui promet d’être particulièrement disputée pour permettre aux futurs chefs de se distinguer autour d’une recette dont le goût n’a d’égal que la technicité !

 

 

 

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Photo Michel Joly.

Le “mois des climats” est de retour

Le "mois des climats" débute le 1er juin prochain avec plus de 70 manifestations au programme.

29 mai 2024

Hommage à Bernard Pivot, amoureux des livres et des vins !

Hommage à Bernard Pivot, homme de culture, amoureux des vins, grand défenseur du dossier de l'inscription des climats de Bourgogne au patrimoine de l'humanité.

07 mai 2024

Supercellule orageuse sur l'Yonne le 1er mai en fin de journée.

Après les inondations et le gel, la grêle dévaste le vignoble de Chablis

Le printemps est "pourri" partout en Bourgogne et particulièrement à Chablis ; après les inondations et le gel, la grêle a frappé hier une grande partie du vignoble.

02 mai 2024

Nos derniers magazines