Accueil Actualités Beaujolais : point maturité

publié le 23 août 2018

Beaujolais : point maturité

 

Selon
les dernières données récoltées par le réseau Maturation* sur plus de
230 parcelles, la véraison se termine dans les zones les plus précoces
du Beaujolais.
Les
vendanges devraient progressivement débuter à partir de lundi 27 août,
pour les Gamay comme pour les Chardonnay. Elles seront plus étalées dans
le temps que d’habitude avec un décalage d’une quinzaine de jours entre
les zones précoces et tardives ce qui permettra de prendre le temps du
ramassage et de la vinification. Toutefois, dans un vignoble où les
vendanges sont majoritairement manuelles, cela nécessitera une parfaite
gestion de la main d’oeuvre.
Les
millésimes « précoces » ont tendance à s’enchaîner ces dernières
années, 2018 s’inscrit ainsi, en termes de dates, dans la lignée de
2017, 2015, 2011 ou encore 2009.
Le
coup d’envoi de cette nouvelle récolte bénéficie d’un contexte plus que
favorable. Un état sanitaire excellent, un sol très sec et une météo à
15 jours qui semble bienveillante… A ce jour, tous les voyants sont au
vert pour faire en 2018 de grands vins en Beaujolais.
Aucun
incident climatique n’ayant entamé le potentiel de récolte, nous sommes
dans le cadre d’une récolte équitable, du sud jusqu’au nord, en termes
de quantité.
Ce
petit coup de pouce de Dame Nature tombe à pic au moment où le
Beaujolais lance sa nouvelle stratégie et entame sa bascule positive. Les
2 000 Maisons et Domaines du Beaujolais affutent les sécateurs, les
dieux du ciel ont fait leur travail, aux hommes de montrer leur
savoir-faire avec leurs mains, leur tête et leur coeur, en un triptyque,
comme la stratégie du Beaujolais, pour transformer ces superbes raisins
en grands vins qu’ils soient de fête, de caractère ou d’exception ! 

*Le réseau Maturation signe sa 27ème
campagne avec le millésime 2018.  Dès le début de la véraison, 2 fois
par semaine, près de 200 vignerons réalisent bénévolement des
prélèvements sur plus de 230 parcelles et envoient les résultats à la
Chambre d’Agriculture du Rhône qui coordonne et anime ce réseau. Les
données ainsi récoltées sont compilées et analysées puis mises à
disposition des vignerons et de la profession : un outil de suivi et
d’aide à la décision précieux et unique dans son mode de fonctionnement.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Corton et Corton Charlemagne défient le temps !

Comme chaque vendredi précédent la vente des vins des Hospices de Beaune, la maison Bouchard Père et Fils a une fois de plus mis les petits plats dans les grands ; au "menu" : un formidable déjeuner-dégustation autour de vieux Corton et Corton-Charlemagne grands crus... jusqu'en 1934 !

28 novembre 2022

Gevrey-Chambertin, des hauts et des bas en 2021 !

"Roi Chambertin" nous a récemment offert l'opportunité de déguster une centaine de vins de Gevrey-Chambertin du millésime 2021, avec des hauts et des bas...

24 novembre 2022

Flavie Flament et Benoit Magimel ont fait flamber les enchères de la pièce de charité.

Nouvelle pluie de records aux Hospices de Beaune !

Produits global, prix moyen de la pièce, pièce de charité... Une nouvelle pluie de records s'est abattue hier sur la vente des vins des Hospices de Beaune.

21 novembre 2022

Nos derniers magazines