Accueil Actualités Chambolle-Musigny 2014, 2015 et 2016 : Tiercé gagnant

publié le 09 avril 2018

Chambolle-Musigny 2014, 2015 et 2016 : Tiercé gagnant

 

Chambolle
qui pleure, et Chambolle qui rit. Côté pile, un sévère épisode de gel au
printemps 2016, comme la Côte-d’Or n’en avait plus connu depuis 1991, qui a
privé les vignerons d’une partie de leur récolte, dans le contexte tendu d’une
forte demande mondiale. Côté face, une succession de millésimes de
qualité : de bons 2014, et des 2015 et 2016 d’un niveau exceptionnel, et
qui feront date.

Hervé
Sigaut, qui aide son épouse Anne sur le domaine familial, se souvient de ce
funeste 23 avril 2016 : « aux pluies de la veille ont
succédé une nuit glaciale et un froid soleil d’hiver. Au matin, les vignes
étaient noires, dans certaines parcelles, tout avait gelé… » Les secteurs
les plus touchés se situent au débouché de la large combe (une petite vallée)
qui coupe en deux le vignoble de la commune. « J’ai perdu 50 à 60 %
de ma récolte, explique Gilbert Félletig. Les premiers crus Feussellottes et
Combettes ont totalement gelé. Dans le secteur le plus touché, j’ai récolté treize hectolitres pour 1,20
hectare… » Au Domaine
Sigaut, le premier cru Les
Châtelots, entre autres, a énormément souffert. « Mon père a 93 ans, il n’avait
jamais vu le gel dans cette vigne », s’étonne le vigneron. Le Musigny, et
tous les crus situés à proximité de l’axe de la combe, ont aussi été sévèrement
impactés. Dans la partie nord du vignoble (Les Fuées, Les Lavrottes…) et dans les vignes situées en limite de
Morey-Saint-Denis (Les
Sentiers…), les dégâts étaient plus limités (…).

Pour lire la totalité de l’article, ainsi que le guide d’achat des meilleurs Chambolle-Musigny, villages, premiers crus, Bonnes Mares grand cru, 2016, 2015 et 2014, vous pouvez acheter le numéro 140 de Bourgogne Aujourd’hui et/ou vous abonner.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Corton et Corton Charlemagne défient le temps !

Comme chaque vendredi précédent la vente des vins des Hospices de Beaune, la maison Bouchard Père et Fils a une fois de plus mis les petits plats dans les grands ; au "menu" : un formidable déjeuner-dégustation autour de vieux Corton et Corton-Charlemagne grands crus... jusqu'en 1934 !

28 novembre 2022

Gevrey-Chambertin, des hauts et des bas en 2021 !

"Roi Chambertin" nous a récemment offert l'opportunité de déguster une centaine de vins de Gevrey-Chambertin du millésime 2021, avec des hauts et des bas...

24 novembre 2022

Flavie Flament et Benoit Magimel ont fait flamber les enchères de la pièce de charité.

Nouvelle pluie de records aux Hospices de Beaune !

Produits global, prix moyen de la pièce, pièce de charité... Une nouvelle pluie de records s'est abattue hier sur la vente des vins des Hospices de Beaune.

21 novembre 2022

Nos derniers magazines