Accueil Actualités Crus du Mâconnais 2016 : un tour de force !

publié le 22 février 2019

Crus du Mâconnais 2016 : un tour de force !

 

En 2016, les meilleurs vignerons du
Mâconnais ont réalisé une sorte de tour de force. Au prix de nombreux efforts,
et malgré une grêle dévastatrice au printemps, ils ont réussi à produire de
beaux vins, classiques et équilibrés.
« Avec 2018, 2016 est le
millésime le plus compliqué que nous ayons connu », exposent Florent et
Benjamin Dananchet, qui exploitent le Domaine des Gandines, à Clessé. « A cause d’un printemps pourri, les sols étaient
gorgés d’eau. En mai, on ne pouvait pas entrer dans les vignes en
tracteur », se rappellent-ils.

La pluie, mais aussi, et surtout la
grêle, qui a frappé, plus au sud, de nombreuses zones du Pouilly-Fuissé et de Saint-Véran,
avec pour conséquence une récolte -presque- réduite à néant sur certaines
parcelles. « La grêle nous a touchés le 13 avril. Sur Fuissé,
certaines vignes ont été détruites à 100 %. J’ai produit huit hectolitres par hectare de
mâcon-fuissé et de pouilly Les Chataigniers », se souvient Julien Barraud,
(Domaine Barraud, à
Vergisson). Plus au sud, Leynes et Chasselas notamment ont aussi subi des
dégâts considérables, impactant la production de saint-véran. Loïc Martin (Domaine de la Creuze Noire) a
vu 90 % de sa vendange détruite
sur certaines parcelles. « Les bourgeons secondaires ont repoussé, mais au
final, il y avait peu de raisins », se rappelle-t-il.

Cet épisode de grêle n’a toutefois pas frappé le
vignoble uniformément. Certains secteurs ont échappé à l’orage. (…)
Repères

Pouilly-fuissé : 780 hectares, sur quatre communes (Chaintré, Fuissé,
Solutré-Pouilly et Vergisson). 200 climats, 250 producteurs.

Pouilly-loché : 31,92 hectares, 12 producteurs.

Pouilly-vinzelles : 42,52 hectares, 15 producteurs.

Saint-véran : 703 hectares sur 7 communes (Chânes,
Chasselas, Davayé, Leynes, Prissé, Saint-Vérand et Solutré-Pouilly). 88
producteurs.

Viré-clessé : 450 hectares sur 4 communes (Viré, Clessé, Laizé et
Montbellet). Environ 40 producteurs.

Sources :
Bureau Interprofessionnel des
Vins de Bourgogne.
Il reste la moitié de l’article consacré aux crus du Mâconnais à lire dans le numéro 145 de Bourgogne Aujourd’hui, ainsi que l’intégralité du guide d’achat qui compte plus de 200 vins du millésime 2016, de 10 à 45 € la bouteille.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Corton et Corton Charlemagne défient le temps !

Comme chaque vendredi précédent la vente des vins des Hospices de Beaune, la maison Bouchard Père et Fils a une fois de plus mis les petits plats dans les grands ; au "menu" : un formidable déjeuner-dégustation autour de vieux Corton et Corton-Charlemagne grands crus... jusqu'en 1934 !

28 novembre 2022

Gevrey-Chambertin, des hauts et des bas en 2021 !

"Roi Chambertin" nous a récemment offert l'opportunité de déguster une centaine de vins de Gevrey-Chambertin du millésime 2021, avec des hauts et des bas...

24 novembre 2022

Flavie Flament et Benoit Magimel ont fait flamber les enchères de la pièce de charité.

Nouvelle pluie de records aux Hospices de Beaune !

Produits global, prix moyen de la pièce, pièce de charité... Une nouvelle pluie de records s'est abattue hier sur la vente des vins des Hospices de Beaune.

21 novembre 2022

Nos derniers magazines