Accueil Actualités En pleine forme !

publié le 07 mai 2019

En pleine forme !

 

Nous l’avons déjà dis et nous le répétons encore, l’un des faits les plus marquants de ces 10-15 dernières années en Bourgogne est la montée en puissance des appellations “périphériques” des grands noms de la région, dont les vins sont bien souvent (pas toujours…) devenus à la fois introuvables et inabordables.Rien de tel en Côte Chalonnaise qui compte dans ses 5 crus (Bouzeron, Givry, Mercurey, Montagny, Rully) des terroirs de grande qualité (des terroirs classés en premier cru de premier ordre dans tous les crus sauf Bouzeron), où les bonnes pratiques viticoles et oenologiques se généralisent (le
travail du sol, l’effeuillage, l’ébourgeonnage, la vendange manuelle en petites
caisses, la réception de la vendange par gravité, le tri des raisins sur table, les
vinifications douces, les élevages longs…) et où la jeune génération a pris le relai des vignerons “historiques” pour faire progresser le vignoble ; au final, car c’est quand même l’essentiel, les vins n’ont jamais été aussi bons, portés par une série de grands à très grands millésimes (2009, 2010 en blanc, 2012, 2014 en blanc, 2015, 2016, 2017, en attendant 2018…), tout en restant, cerise sur le gâteau très abordables, dans une fourchette de 10 à 30 € la bouteille et relativement “faciles” à trouver au domaine et/ou chez les cavistes. Et toutes ces remarques pourraient tout aussi bien s’appliquer aux AOC Fixin, Marsannay et aux Côtes de Nuits-Villages, ces deux dernières ne comptant toutefois pas encore de premier cru… même si cela ne saurait tarder pour Marsannay.
Dans le cadre de la préparation du numéro 146 de Bourgogne Aujourd’hui qui vient de sortir, nos jurys ont dégustés au total près de 750 échantillons des excellents millésimes 2016 et 2017 pour vous révéler le meilleurs de ces appellations. Vous pouvez également vous abonner pour recevoir chez vous et/ou pour consulter en ligne chaque numéro du magazine et ses suppléments Beaujolais Aujourd’hui et Crémants de France.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Corton et Corton Charlemagne défient le temps !

Comme chaque vendredi précédent la vente des vins des Hospices de Beaune, la maison Bouchard Père et Fils a une fois de plus mis les petits plats dans les grands ; au "menu" : un formidable déjeuner-dégustation autour de vieux Corton et Corton-Charlemagne grands crus... jusqu'en 1934 !

28 novembre 2022

Gevrey-Chambertin, des hauts et des bas en 2021 !

"Roi Chambertin" nous a récemment offert l'opportunité de déguster une centaine de vins de Gevrey-Chambertin du millésime 2021, avec des hauts et des bas...

24 novembre 2022

Flavie Flament et Benoit Magimel ont fait flamber les enchères de la pièce de charité.

Nouvelle pluie de records aux Hospices de Beaune !

Produits global, prix moyen de la pièce, pièce de charité... Une nouvelle pluie de records s'est abattue hier sur la vente des vins des Hospices de Beaune.

21 novembre 2022

Nos derniers magazines