Accueil Actualités Les vendanges battent leur plein !

publié le 27 août 2020

Les vendanges battent leur plein !

 

On ne le dira jamais assez, mais les vendanges en Bourgogne se déroulent désormais en ordre dispersé. La cause ? La chaleur et la sécheresse qui ont marqué ce millésime 2020, mais aussi les méthodes de culture des uns des autres, l’âge des vignes… les paramètres sont nombreux. Pour autant, en cette dernière semaine d’août, les équipes de vendangeurs sont nombreuses à avoir investi les rangs de vignes. A Meursault, au domaine Jacques Prieur, les choses sérieuses ont débuté jeudi 21 août. “Nous avons commencé en Côte de Beaune, dans les secteurs précoces ou les jeunes vignes”, explique Nadine Gublin, oenologue. “La première vigne récoltée a été le Corton Bressandes, qui était vraiment très en avance cette année. L’état sanitaire est tout simplement parfait, les raisins de pinot noir mûrs, avec beaucoup de sucre. La bonne nouvelle, c’est qu’il y a peu de sec. Ce qui est sec, ou plus exactement desséché, tombe facilement grâce à la table de tri vibrante. Les grappes sont de taille moyenne à petite, avec des baies millerandées”. Les premiers blancs ont été coupés mardi 25 après-midi, en Meursault premier cru Perrières. “En Chardonnay aussi, les raisins sont exceptionnellement sains. Il n’y a pas de grappes flétries ou desséchées. On coupe les rouges le matin et les blancs l’après-midi”. Dans le Beaujolais, le coup d’envoi des vendanges au domaine Labruyère a été donné samedi 22 août. “Ici aussi les raisins sont très sains, et très très très mûrs”, précise Nadine Gublin. ” Des années comme celles-ci, c’est essentiel d’avoir un bon équipement en terme de régulation des températures. Pour le domaine Jacques Prieur nous avons loué un container réfrigéré qui nous permet de rafraichir la vendange de la fin d’après-midi toute la nuit, avant qu’elle soit pressée ou triée”.De manière générale, les pinots noirs étaient cette année plus en avance que les chardonnays. Ainsi, François Labet, propriétaire du Château de la Tour à Vougeot, a débuté les vendanges aujourd’hui en Clos de Vougeot. Les vignes de chardonnay de la Côte de Beaune seront récoltées ensuite. Dans les presque 50 hectares sur lesquels le grand cru s’étend, certaines parcelles ont été récoltées et dans d’autres les raisins patientent encore, alors que des pluies sont annoncées pour la journée de vendredi et pour le dimanche 28 août. Il est bien entendu trop tôt pour tirer des conclusions et se prononcer sur la qualité de ce millésime, mais les premiers échos en direct des cuveries nous renvoient l’image de vignerons et vigneronnes satisfaites, même si le travail de vinification ne fait que commencer. A suivre…

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Corton et Corton Charlemagne défient le temps !

Comme chaque vendredi précédent la vente des vins des Hospices de Beaune, la maison Bouchard Père et Fils a une fois de plus mis les petits plats dans les grands ; au "menu" : un formidable déjeuner-dégustation autour de vieux Corton et Corton-Charlemagne grands crus... jusqu'en 1934 !

28 novembre 2022

Gevrey-Chambertin, des hauts et des bas en 2021 !

"Roi Chambertin" nous a récemment offert l'opportunité de déguster une centaine de vins de Gevrey-Chambertin du millésime 2021, avec des hauts et des bas...

24 novembre 2022

Flavie Flament et Benoit Magimel ont fait flamber les enchères de la pièce de charité.

Nouvelle pluie de records aux Hospices de Beaune !

Produits global, prix moyen de la pièce, pièce de charité... Une nouvelle pluie de records s'est abattue hier sur la vente des vins des Hospices de Beaune.

21 novembre 2022

Nos derniers magazines