Accueil Actualités Toujours plus aux Hospices de Beaune !

publié le 23 novembre 2021

Toujours plus aux Hospices de Beaune !

 

 

Même dans ses rêves les plus fous, François Poher, le directeur des Hospices de Beaune n’imaginait sans doute pas qu’avec à peine 350 pièces de vins, la vente 2021 avait la moindre chance d’atteindre les chiffres de 2020 où 630 pièces avaient été vendues aux enchères. Bien sûr, Ludivine Griveau, la régisseuse des 60 hectares du domaine avait fait des merveilles, « tout donné » dans un millésime 2021 à ne pas recommander aux âmes sensibles, bien sûr l’effet Sotheby’s (qui remplaçait Christie’s présent de 2005 à 2020) pouvait peut-être se faire sentir, bien sûr, un aussi petit nombre de pièces pouvait, devait, allait peser à la hausse sur les cours. Bien sûr, mais quand même… Et on n’est pas passé très loin de l’exploit puisqu’avec 11,7 millions d’euros (hors frais), la vente des vins du millésime 2021 n’échoue qu’à un gros million de la précédente qui avait totalisé un peu plus de 12,7 millions.

Cette vente en dit dans tous les cas très long sur l’état du marché des vins de Bourgogne qui se trouve aujourd’hui dans la situation à haut risque d’une récolte 2021 historiquement faible avec dans le même temps un marché mondial toujours aussi avide de vins de Bourgogne, le tout avec un risque évident de surchauffe sur les prix. Car si les cours de la vente des vins des Hospices de Beaune ont flambé, il en est de même partout aujourd’hui, des appellations régionales aux grands crus, avec de fréquente hausse de 50% et parfois beaucoup plus sur les cours. On n’a pas fini de payer, au propre comme au figuré, le satané gel du mois d’avril 2021.

 

Retrouvez ci-dessous le communiqué des Hospices de Beaune

BEAUNE, LE 21 NOVEMBRE 2021 – Dans la salle comble sous la Halle de Beaune, avec 700 personnes présentes, la 161e édition de la vente aux enchères des vins des Hospices de Beaune a atteint un total de 12.6 millions € frais inclus (11.7 millions € prix marteau) largement au-delà de son estimation de 2.2 – 7.8 millions €. Les 362 lots ont tous trouvé preneur, chacun au-dessus de leur estimation haute. Avec l’ajout de la Pièce des Présidents, qui s’est vendue pour un montant record de 800.000 €, le total des fonds collectés au profit des Hospices Civils de Beaune et des associations partenaires s’élève à 13,5 millions €.

En vedette de la vente, la Pièce des Présidents, pièce de charité était vendue au profit de la Fédération Nationale Solidarité Femmes qui lutte au quotidien contre les violences faites aux femmes, et de l’Institut Curie, dans le cadre de leur programme de recherche médical contre le cancer du sein. Cette exceptionnelle cuvée de Corton Renardes Grand Cru 2021 – pièce unique – a atteint 800.000 €, établissant un nouveau record pour une pièce de charité des Hospices de Beaune, et éclipsant le précédent record établi en 2020. Il a été acquis dans la salle par Mattia Tabacco de Oeno Group, une maison de vins basée à Londres plusieurs fois récompensée, et spécialisée dans les grands vins.

 

Les deux associations étaient représentées par Jeanne Balibar, actrice et réalisatrice, et Pio Marmaï, acteur, marraine et parrain de la vente de cette année, qui sont tous deux montés à la tribune pour susciter encore plus d’enthousiasme pour ce lot très attendu. L’ouverture des enchères s’est faite au son de “Respect” d’Aretha Franklin, et au cours d’une mémorable bataille d’enchères de 15 minutes, le public a applaudi à tout rompre pour faire monter les enchères. Cette pièce de charité unique au monde, de 228 litres, sera vinifiée et élevée intégralement dans un fût spécialement conçu pour elle, baptisé “Vision” et façonné en chêne bourguignon par la très respectée Tonnellerie François Frères, située à Saint Romain.

L’ensemble des fonds récoltés lors de la vente annuelle contribue à la modernisation des équipements et des bâtiments hospitaliers des Hospices Civils de Beaune. Le produit de la vente de cette année et des ventes futures permettront d’achever la reconstruction de l’hôpital de Beaune, à hauteur de 70 millions d’euros. Les fonds serviront également aux projets du musée de l’Hôtel Dieu, retardés par la crise sanitaire.

 

Trois commissaires-priseurs se sont succédés tout au long des six heures de vente. Au total, 50 cuvées différentes du millésime 2021 en primeur ont été présentées lors de la vente aux enchères avec 349 pièces et cinq feuillettes, dont 293 pièces et deux feuillettes de vins rouges ; 56 pièces et 3 feuillettes de vins blancs, ainsi que 6 pièces de marc de Bourgogne et une pièce de fine de Bourgogne.

La vente de cette année, avec 362 lots, a atteint un prix moyen par lot de 34 980 €. En 2020, 638 lots avaient été vendus pour un montant moyen de 21 690 €, ce qui représente une augmentation de plus de 60 % du prix par lot cette année. L’augmentation moyenne du prix par cuvée a été de 85%, par rapport à l’année dernière, les cuvées de vins blancs ayant augmenté de 115% et celles de vins rouges de 56%.

 

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

La Saint-Vincent Tournante est reportée en mars !

C'est officiel, la Saint-Vincent Tournante de Puligny-Montrachet, Blagny et Corpeau est reportée aux 19 et 20 mars 2022.

07 janvier 2022

Au tour de la Saint-Vincent Tournante ?

La Saint-Vincent Tournante 2022 est pour l'heure dans l'oeil du cyclone Covid et un éventuel report de l’événement n'est pas exclu. La décision sera prise dans les prochains jours.

05 janvier 2022

Christine Gruere Dubreuil  et sa fille Clémentine dans  le Clos Berthet.

La Percée du Vin jaune repoussée en avril !

Dans le Jura, la Percée du Vin Jaune qui devait être organisée début février est repoussée de deux mois.

04 janvier 2022

Nos derniers magazines