Accueil Actualités Au château du Clos Vougeot

publié le 29 octobre 2014

Au château du Clos Vougeot

 


Le Moyen Âge est la période de
la plus grande extension jamais atteinte par la vigne. L’exposition présente le
rôle majeur du vin dans la société médiévale. Après l’évocation du rôle du vin
dans la religion chrétienne, sont décrits les travaux viticoles et l’emploi du
vin en tant que boisson, ingrédient de cuisine et même médicament. L’exposition
présente également les manières de boire au Moyen Âge.
Cette exposition trouve son
cadre idéal au Château du Clos de Vougeot. La cuverie et ses 4 pressoirs
monumentaux ainsi que le cellier qui peut contenir près de 2 000 pièces de vin
témoignent depuis 900 ans de l’importance de la viticulture en Bourgogne.
Du 8 novembre 2014 au 18
avril 2015 au Château du Clos de Vougeot, Rue de la Montagne, 21640
Vougeot
De novembre à mars, tous les
jours de 9h00 à 17h00 d’avril à octobre, ouvert du dimanche au vendredi de 9h00
à 18h30 et le samedi de 9h00 à 17h00.
Visite guidée groupes à
partir de 10 personnes : sur réservation au 03 80 62 86 09
Tarifs 2015 :
Entrée de l’exposition
incluse dans celle du Château
Individuels : adultes
: € 7,00 ; enfant de 8 à 16 ans et étudiants : € 2,50 ; enfants de moins de huit
ans : gratuité. Groupe (à partir de dix personnes) : adultes:
€ 5,00 ; scolaires (<15 ans) € 2 ; enfants15 ans et étudiants) : € 2,50.
Pour préparer une visite : visites@closdevougeot.info
/ 03 80 62 86 09

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Ève et Erwan Faiveley dans la cuverie de la maison, à Nuits-Saint-Georges.

Révolution en douceur chez Faiveley

Changement de style, rénovation des cuveries, investissements à Chablis, aux USA, dans l’art… Erwan Faiveley, en 2005, et sa sœur Ève, en 2014, ont succédé à leur père François à la tête de la maison nuitonne éponyme et ils n’ont pas perdu de temps…

29 juin 2022

Générateur anti grêle à vortex.

Grêle : la Bourgogne a-t-elle l’arme absolue ?

La Bourgogne et le Beaujolais n'ont pas été épargnés par la grêle cette année, mais si les deux régions ont, pour l'heure, beaucoup moins souffert que d'autres, elles le doivent sans doute à leur réseau de générateurs anti-grêle. L'arme absolue ?

24 juin 2022

Botte de paille dans les vignes, à Chapaize, dans le Mâconnais.

Comme un fétu de paille !

Après le gel, la grêle. Pour l'heure la Bourgogne et le Beaujolais s'en sortent "relativement" bien, mais le bout du chemin est encore loin.

22 juin 2022

Nos derniers magazines