Accueil Actualités Bourgogne Aujourd’hui 132 est en vente !

publié le 25 novembre 2016

Bourgogne Aujourd’hui 132 est en vente !

 

Le numéro 132 de Bourgogne Aujourd’hui est en vente* en ligne sur ce site (accompagné de son supplément Crémants de France) et il sera dans les kiosques en début de semaine prochaine. C’est un numéro Spécial, largement consacré à la Bourgogne “magique”, cette Bourgogne prestigieuse, parfois inaccessible, mais qui fait rêver les amateurs de grands vins du monde entier. La Bourgogne, c’est des
terroirs, des « climats » viticoles, parmi lesquels il n’est pas
excessif de dire que Chambolle-Musigny, en Côte de Nuits, brille d’un éclat
particulier. Beaucoup ont fait de Chambolle l’emblème de la finesse des vins
rouges bourguignons. Ces images qui collent aux AOC nous laissent toujours très
perplexes ; pour autant,
nous avons cherché à savoir si la récente étude réalisée par une géologue sur les
terroirs de Chambolle-Musigny permettait de percer le «mystère de la
finesse». Pas si simple…

La Bourgogne a été
ébranlée au début du mois d’avril 2015 par le décès d’Anne-Claude Leflaive,
pionnière de la biodynamie en Bourgogne et gérante du Domaine Leflaive, à Puligny-Montrachet. Quelques
semaines plus tard, Brice de la Morandière, capitaine d’industrie « globe-trotter », a succédé
à sa tante. Rencontre avec un homme qui continue d’apprendre son nouveau métier
tout en imprimant déjà son style.

Puligny-Montrachet,
Chassagne-Montrachet, Saint-Aubin… On regroupe ces trois villages (et
Meursault) sous la bannière commune de « Côte des Blancs ». Le cépage
chardonnay est ici dans son univers de prédilection et il a particulièrement
brillé avec le superbement « classique » millésime 2014.

Enfin, le Domaine des Hospices de Beaune
a connu une petite révolution en 2015 avec l’arrivée à sa tête d’une jeune femme :
Ludivine Griveau. Pour sa « deuxième » vente, qui sera également la 156ème pour les Hospices, Ludivine Griveau a
pris ses marques et commencé à
faire bouger les choses.Dans notre supplément Crémants de France, Eric Pras, chef du restaurant Lameloise (3 macarons Michelin) sublime les Crémants. ce numéro propose également un guide d’achat région par région. Abonnez-vous dès aujourd’hui pour recevoir ce numéro 132 de Bourgogne Aujourd’hui et les suivants.*Pour toute commande d’une version papier de Bourgogne Aujourd’hui reçue avant midi (et dans la limite des stocks disponibles), nous nous engageons à envoyer le magazine par la poste le jour même. La commande d’une version numérique vous donne un accès immédiat au magazine.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Ève et Erwan Faiveley dans la cuverie de la maison, à Nuits-Saint-Georges.

Révolution en douceur chez Faiveley

Changement de style, rénovation des cuveries, investissements à Chablis, aux USA, dans l’art… Erwan Faiveley, en 2005, et sa sœur Ève, en 2014, ont succédé à leur père François à la tête de la maison nuitonne éponyme et ils n’ont pas perdu de temps…

29 juin 2022

Générateur anti grêle à vortex.

Grêle : la Bourgogne a-t-elle l’arme absolue ?

La Bourgogne et le Beaujolais n'ont pas été épargnés par la grêle cette année, mais si les deux régions ont, pour l'heure, beaucoup moins souffert que d'autres, elles le doivent sans doute à leur réseau de générateurs anti-grêle. L'arme absolue ?

24 juin 2022

Botte de paille dans les vignes, à Chapaize, dans le Mâconnais.

Comme un fétu de paille !

Après le gel, la grêle. Pour l'heure la Bourgogne et le Beaujolais s'en sortent "relativement" bien, mais le bout du chemin est encore loin.

22 juin 2022

Nos derniers magazines