Accueil Actualités Bourgogne Aujourd’hui n°126 est en ligne !

publié le 04 novembre 2015

Bourgogne Aujourd’hui n°126 est en ligne !

 

Le numéro 126 de Bourgogne Aujourd’hui est accessible en ligne sur ce site. Il comporte un supplément sur les crémants de France et du Luxembourg.Au sommaire de Bourgogne Aujourd’hui n°126* Un dossier sur Beaune, avec beaucoup de nouveautés. Aux Hospices, l’année 2015 est en effet marquée par l’arrivée d’un nouveau régisseur, ou plutôt d’une régisseuse, Ludivine Griveau dont nous avons suivi les premiers pas dans un millésime exceptionnel sur bien des points. Aux Hospices, l’événement, c’est également l’arrivée très attendue d’une nouvelle cuvée… de Chablis. Le vigneron Jean-Marc Brocard a en effet fait don aux Hospices de Beaune d’une parcelle de Chablis premier cru blanc Côte de Léchet. Mais Beaune, c’est également une ville “gourmande” que 5 chefs vous proposent de (re)découvrir en jouant les guides et en vous donnant leurs bonnes adresses.
*Les guides d’achats de ce numéro nous conduisent en Côte de Nuits (21), dans les villages de Nuits-Saint-Georges, Vosne-Romanée, Marsannay, Fixin et des Côtes de Nuits-Villages. Il y en aura donc pour tous les budgets, tous les goûts, sur deux millésimes aux styles très différents : 2012 et 2013.*La rubrique Rencontre donne la parole à un Californien, Michael Baum, le nouveau propriétaire du Château de Pommard qui ne manque pas de projets avec la ferme intention de “faire du business” en Bourgogne.
* Où en est la coopération ? Dans sa rubrique Entreprises Bourgogne Aujourd’hui fait le point en allant à la rencontre de trois caves-coopératives incontournables en Bourgogne : La Chablisienne (Chablis – 89), Les Vignerons de Buxy (Côte Chalonnaise – 71) et Les Vignerons des Terres Secrètes -Mâconnais – 71).
* Ce numéro comporte également son supplément Crémants de France avec au sommaire la dégustation exceptionnelle de “vieux” crémants issus d’élevage très longs sur lattes, avec au final des vins dignes des plus grands effervescents de France. Parfait pour les fêtes !

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Ève et Erwan Faiveley dans la cuverie de la maison, à Nuits-Saint-Georges.

Révolution en douceur chez Faiveley

Changement de style, rénovation des cuveries, investissements à Chablis, aux USA, dans l’art… Erwan Faiveley, en 2005, et sa sœur Ève, en 2014, ont succédé à leur père François à la tête de la maison nuitonne éponyme et ils n’ont pas perdu de temps…

29 juin 2022

Générateur anti grêle à vortex.

Grêle : la Bourgogne a-t-elle l’arme absolue ?

La Bourgogne et le Beaujolais n'ont pas été épargnés par la grêle cette année, mais si les deux régions ont, pour l'heure, beaucoup moins souffert que d'autres, elles le doivent sans doute à leur réseau de générateurs anti-grêle. L'arme absolue ?

24 juin 2022

Botte de paille dans les vignes, à Chapaize, dans le Mâconnais.

Comme un fétu de paille !

Après le gel, la grêle. Pour l'heure la Bourgogne et le Beaujolais s'en sortent "relativement" bien, mais le bout du chemin est encore loin.

22 juin 2022

Nos derniers magazines