Accueil Actualités Bourgogne Aujourd’hui numéro 113 à lire dès samedi !

publié le 26 juillet 2013

Bourgogne Aujourd’hui numéro 113 à lire dès samedi !

 

En cette période estivale,
Bourgogne Aujourd’hui vous invite à découvrir sa sélection de bonnes adresses
et a imaginé pour vous des routes des vins. Chablisien et Tonnerrois, Côte de
Nuits, Côte de Beaune, Côte Chalonnaise et Mâconnais : retrouvez nos itinéraires
et nos coups de coeur pour des restaurants, chambres d’hôtes, cours de cuisine, cavistes,
etc.Le numéro 113 propose par
ailleurs deux guides d’achat. Celui des fixin, marsannay et côte de nuits-villages
et celui consacré aux bourgognes et mâcons. Des appellations qui affichent de
très bons rapports qualité/prix et où les domaines produisant de belles voir
très belles cuvées sont légion. Philippe Meyer, écrivain et journaliste
radio et télé occupe les 4 pages de la rubrique “rencontre” et nous parle de son
goût pour la Bourgogne et ses vins. Enfin, le magazine tire un coup de chapeau
à 3 domaines qui dans les années 1970 et 1980 ont beaucoup oeuvré pour leurs
appellations respectives : Hubert Lamy, Jean-Hugues et Guilhem Goisot et
Alain Gras.

Le numéro 11 de Beaujolais
Aujourd’hui propose lui aussi ses routes des vins et vous dresse la liste des
meilleurs beaujolais et beaujolais villages, à partir de 5 € ! L’équipe de Bourgogne Aujourd’hui s’accorde quelques jours de repos. Rendez-vous à partir du 12 août pour de nouvelles informations sur la Bourgogne viticole et ses acteurs… Bonnes vacances à tous ! 

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Ève et Erwan Faiveley dans la cuverie de la maison, à Nuits-Saint-Georges.

Révolution en douceur chez Faiveley

Changement de style, rénovation des cuveries, investissements à Chablis, aux USA, dans l’art… Erwan Faiveley, en 2005, et sa sœur Ève, en 2014, ont succédé à leur père François à la tête de la maison nuitonne éponyme et ils n’ont pas perdu de temps…

29 juin 2022

Générateur anti grêle à vortex.

Grêle : la Bourgogne a-t-elle l’arme absolue ?

La Bourgogne et le Beaujolais n'ont pas été épargnés par la grêle cette année, mais si les deux régions ont, pour l'heure, beaucoup moins souffert que d'autres, elles le doivent sans doute à leur réseau de générateurs anti-grêle. L'arme absolue ?

24 juin 2022

Botte de paille dans les vignes, à Chapaize, dans le Mâconnais.

Comme un fétu de paille !

Après le gel, la grêle. Pour l'heure la Bourgogne et le Beaujolais s'en sortent "relativement" bien, mais le bout du chemin est encore loin.

22 juin 2022

Nos derniers magazines