Accueil Actualités Ca vient de sortir : numéro spécial millésime 2015 de Bourgogne Aujourd’hui !

publié le 11 juillet 2016

Ca vient de sortir : numéro spécial millésime 2015 de Bourgogne Aujourd’hui !

 

Notre “spécial millésime” vient d’arriver et avec lui de nombreux 2015 sélectionnés. Beaucoup de records de chaleur et d’ensoleillements sont tombés cette année-là, et comme toujours en pareil cas, le millésime est une “petite bombe” ! Il peut même être qualifié d’immense avec des vins rouges concentrés, riches, qui conservent fraicheur et finesse. Les blancs ne sont pas en reste, gourmands, solaires et généreux. Au fil des pages, vous découvrirez nos 14 guides d’achat, avec pour chacun la meilleure bouteille de la sélection et les domaines qui ont su tirer leur épingle du jeu. La rubrique rencontre évoque le sujet délicat des produits chimiques dans les vignes. Jérôme Chevalier, président de l’Union des Producteurs de Vins Mâcon a reçu le 18 mai dernier une lettre dans laquelle se trouvait une cartouche de fusil vide et des menaces de mort liées à l’utilisation des pesticides. Il dialogue dans nos pages avec Marine Pasquier, présidente du collectif “Mâconnais, pesticides et santé”, qui le soutient dans cette épreuve. Entre eux s’est instauré un dialogue sans tabou, franc et constructif. En fin de magazine, la rubrique gastronomie met en lumière un nouveau restaurant à Volnay, l’Agastache, où l’on retrouve le chez Nunzio Iacono. Ce dernier a dédié un menu entier à un produit phare de l’été, la tomate.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Ève et Erwan Faiveley dans la cuverie de la maison, à Nuits-Saint-Georges.

Révolution en douceur chez Faiveley

Changement de style, rénovation des cuveries, investissements à Chablis, aux USA, dans l’art… Erwan Faiveley, en 2005, et sa sœur Ève, en 2014, ont succédé à leur père François à la tête de la maison nuitonne éponyme et ils n’ont pas perdu de temps…

29 juin 2022

Générateur anti grêle à vortex.

Grêle : la Bourgogne a-t-elle l’arme absolue ?

La Bourgogne et le Beaujolais n'ont pas été épargnés par la grêle cette année, mais si les deux régions ont, pour l'heure, beaucoup moins souffert que d'autres, elles le doivent sans doute à leur réseau de générateurs anti-grêle. L'arme absolue ?

24 juin 2022

Botte de paille dans les vignes, à Chapaize, dans le Mâconnais.

Comme un fétu de paille !

Après le gel, la grêle. Pour l'heure la Bourgogne et le Beaujolais s'en sortent "relativement" bien, mais le bout du chemin est encore loin.

22 juin 2022

Nos derniers magazines