Accueil Actualités Concours de cuisine avec Vill’art

publié le 06 juin 2014

Concours de cuisine avec Vill’art

 

Vous
aimez cuisiner ? Alors n’hésitez pas, allez-y, inscirvez vous au concours
de cuisine qui se déroule dans le cadre de l’édition 2014 de Vill’art, festival
qui se déroule la dernière semaine d’août à Villars-Fontaine, village des
Hautes Côtes de Nuits. Il est présidé par le chef étoilé Stéphane Derbord. Pour
participer, vous envoyez une recette sur le thème « Tradition d’Hier
et d’Aujourd’hui » suivi d’une présentation de votre démarche, de votre
choix de produits et de recette. Cette présentation peut être personnalisée par
quelques lignes sur leur histoire, votre parcours culinaire et votre intérêt pour
la cuisine. Les finalistes recevront « un Panier » avec les produits
sur lesquels ils devront travailler. Vous aurez le temps de vous préparer
pour confectionner, le jour de la finale, une recette originale en
suivant quelques règles de concours mis en place et présidé par Stéphane Derbord.
Vill’art
est un festival qui mêlent arts contemporains, vins et gastronomie. Avec au
programme : expositions, banquets et dégustation.
Faites
parvenir votre recette avant le 20
juin à Mairie de Villars-Fontaine, 15,
Rue François Rodier, BP.31 – 21701 Nuits Saint Georges ou par mail : lachaffin.villarsfontaine@gmail.com
Pour en savoir plus cliquez ici

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Générateur anti grêle à vortex.

Grêle : la Bourgogne a-t-elle l’arme absolue ?

La Bourgogne et le Beaujolais n'ont pas été épargnés par la grêle cette année, mais si les deux régions ont, pour l'heure, beaucoup moins souffert que d'autres, elles le doivent sans doute à leur réseau de générateurs anti-grêle. L'arme absolue ?

24 juin 2022

Botte de paille dans les vignes, à Chapaize, dans le Mâconnais.

Comme un fétu de paille !

Après le gel, la grêle. Pour l'heure la Bourgogne et le Beaujolais s'en sortent "relativement" bien, mais le bout du chemin est encore loin.

22 juin 2022

Meursault village Les Tessons.

Meursault 2019-20 : une opposition de styles rassurante !

Si le concept du réchauffement climatique peut s’appliquer sans la moindre réserve aux millésimes 2019 et 2020, la comparaison s’arrête là. Le premier est plein de richesse, le second beaucoup plus frais, presque « classique » et c’est finalement très rassurant…

22 juin 2022

Nos derniers magazines