Accueil Actualités Du Bourgogne Côte-d’Or dès 2017 ?

publié le 18 septembre 2017

Du Bourgogne Côte-d’Or dès 2017 ?

 


Les vins de Bourgogne comptent désormais
une nouvelle appellation, validée par l’Institut National de l’Origine et de la
Qualité. Il s’agit du Bourgogne Côte-d’Or (vins rouges et blancs), « quatorzième bourgogne identifié »,
précise Guillaume Willette, directeur de l’Organisme de Défense et Gestion des
Bourgognes. « Il faut désormais que les ministres concernés signent le
cahier des charges et que le texte soit publié au Journal Officiel. Cela
devrait intervenir rapidement. Nous avons bon espoir que la signature
intervienne avant le 10 décembre de cette année, date limite de déclaration de récolte pour
les producteurs. Ils pourraient alors revendiquer l’appellation Bourgogne Côte-d’Or dès le millésime 2017 ». 36 communes de la Côte de Beaune et de la
Côte de Nuits font partie de la zone de production, ainsi que 4 dans le
département de Saône-et-Loire (voir la liste complète ci-dessous). « L’appellation dispose d’un potentiel
de 1 000 hectares), précise Guillaume Willette. « Les vignerons décideront
de la revendiquer ou non, en fonction de leur gamme, des marchés, etc. ». Précisons enfin que les appellations régionales (Bourgognes et Mâcons) représentent plus de 50% de la production bourguignonne (1 500 000 hl en moyenne).

Dans le département de la Côte-d’Or
Communes
entières : Aloxe-Corton, Bligny-lès-Beaune, Brochon,
Chassagne-Montrachet, Chenôve, Chorey-les-Beaune, Comblanchien,
Corgoloin, Corpeau, Couchey, Fixin, Gevrey-Chambertin,
Gilly-lès-Cîteaux, Ladoix-Serrigny, Marsannay-la-Côte,
Morey-Saint-Denis, Puligny-Montrachet, Santenay, Vougeot.
Communes
prises en partie : Auxey-Duresses, Beaune, Chambolle-Musigny, Dijon,
Flagey-Echézeaux, Magny-lès-Villers, Meursault, Monthelie,
Nuits-Saint-Georges, Pernand-Vergelesses, Pommard, Premeaux-Prissey,
Saint-Aubin, Saint-Romain, Savigny-lès-Beaune, Volnay, Vosne-Romanée.

Dans le département de Saône-et-Loire
Communes prises en partie : Cheilly-lès-Maranges, Dezize-lès-Maranges, Remigny, Sampigny-lès-Maranges.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Générateur anti grêle à vortex.

Grêle : la Bourgogne a-t-elle l’arme absolue ?

La Bourgogne et le Beaujolais n'ont pas été épargnés par la grêle cette année, mais si les deux régions ont, pour l'heure, beaucoup moins souffert que d'autres, elles le doivent sans doute à leur réseau de générateurs anti-grêle. L'arme absolue ?

24 juin 2022

Botte de paille dans les vignes, à Chapaize, dans le Mâconnais.

Comme un fétu de paille !

Après le gel, la grêle. Pour l'heure la Bourgogne et le Beaujolais s'en sortent "relativement" bien, mais le bout du chemin est encore loin.

22 juin 2022

Meursault village Les Tessons.

Meursault 2019-20 : une opposition de styles rassurante !

Si le concept du réchauffement climatique peut s’appliquer sans la moindre réserve aux millésimes 2019 et 2020, la comparaison s’arrête là. Le premier est plein de richesse, le second beaucoup plus frais, presque « classique » et c’est finalement très rassurant…

22 juin 2022

Nos derniers magazines