Accueil Actualités Emmanuel Giboulot relaxé !

publié le 04 décembre 2014

Emmanuel Giboulot relaxé !

 

Emmanuel Giboulot, vigneron à Beaune, condamné en première instance, à Dijon, pour avoir refusé en 2013 de traiter ses vignes contre l’insecte vecteur de la maladie de la flavescence dorée (enfreignant ainsi un arrêté préfectoral), a finalement été relaxé ce jeudi 4 décembre par la cour d’appel de Dijon. Vigneron converti à la biologie depuis de nombreuses années, Emmanuel Giboulot avait en effet estimé que refuser de traiter ne posait pas de risque pour lui ni pour ses voisins, la maladie n’étant pas présente dans son secteur où, à ce jour, elle n’a d’ailleurs toujours pas été détectée. En première instance, Emmanuel Giboulot avait été condamné par le tribunal à 1 000 euros d’amende
dont la moitié avec sursis.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

1938 : première Saint-Vincent Tournante à Chambolle-Musigny

(Lointains) souvenirs... La 79ème Saint-Vincent Tournante aura bien lieu ce week-end des 28 et 29 janvier à Couchey, mais quant a eu lieu la première ? Le 22 janvier 1938, à Chambolle-Musigny, déjà en Côte de Nuits.

27 janvier 2023

Rendez-vous ce samedi à Couchey pour la Saint-Vincent Tournante 2023 !

Couchey, en Côte de Nuits, accueille ce week-end des 28 et 29 janvier 2023 la 79ème Saint-Vincent Tournante. Les vins de l'AOC Marsannay seront mis à l'honneur.

25 janvier 2023

Gamme du domaine Chantal Lescure.

Un Dijonnais rachète le domaine Chantal Lescure !

Le domaine Chantal Lescure, basé à Nuits-Saint-Georges, vient d'être racheté par un entrepreneur Dijonnais. Il n'est pas forcément indispensable d'aller chercher à l'autre bout du monde ce que l'on peut trouver à sa porte...

18 janvier 2023

Nos derniers magazines