Accueil Actualités Hubert Gaillard, nouveau responsable commercial chez Picamelot

publié le 08 juin 2016

Hubert Gaillard, nouveau responsable commercial chez Picamelot

 


Hubert Gaillard, ancien chef-sommelier du restaurant
Lameloise (Chagny – 71) appuiera désormais Philippe Chautard, propriétaire de la maison Louis Picamelot, en Côte Chalonnaise (Rully – 71).
« Hubert Gaillard possède une expertise commerciale et une grande connaissance
des réseaux de distribution dont il nous fera bénéficier. Il vient également
avec ses compétences gustatives et nous aidera à toujours progresser vers plus
de qualité pour satisfaire nos clients », souligne Philippe Chautard.
L’association d’un grand sommelier et de la maison Louis
Picamelot a un sens évident. Louis Picamelot propose des Crémants de Bourgogne
de haute qualité, issus des terroirs de Bourgogne. Ainsi le Crémant de
Bourgogne Terroir de Chazot, emblématique de la maison, est issu d’une
parcelle de vignes située sur les hauteurs de Saint-Aubin, en Côte de Beaune (21). « Au-delà de toute recette, nos Crémants,
avant d’être des vins effervescents, sont avant tout des Vins de Bourgogne», explique Philippe Chautard.
Hubert Gaillard, 41 ans, est originaire de Grenoble.
Il a rejoint la Maison Lameloise en 2004 et en devient chef-sommelier en 2009.
« Rejoindre Louis Picamelot est un challenge. J’aime la recherche de
l’excellence qui habite Philippe Chautard. Je pense, que les Crémants de
Bourgogne peuvent devenir un produit de luxe, tenir leur place aux côtés
d’autres grands vins comme les vins de Champagne», souligne Hubert Gailard.
La maison Louis
Picamelot, outre les achats de raisins, développe son implantation dans le
vignoble de Bourgogne. Elle est propriétaire de 20 hectares grâce, entre
autres, à des plantations nouvelles sur des terroirs de la Commune de Talant, près
de Dijon, exploités du 13ème au 20ème siècle.
Louis Picamelot élabore 300 000 bouteilles chaque année,
commercialisées à 65 % en France et 35 % à l’exportation dans près de 20 pays.
Les cuvées les plus remarquables sont la cuvée « Jean-Baptiste Chautard» et
la cuvée « Jeanne Thomas ». Elles expriment la vision des vins de Louis
Picamelot en jouant des terroirs et des cépages.
Implantée au coeur de la Côte Chalonnaise, la
maison a été créée en 1926 par Louis Picamelot, fils de tonnelier et de
vigneron. Ses gendres et petits-fils assurent la continuité de l’entreprise.
Philippe Chautard, petit-fils de Louis, a pris la direction en 1987.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Ève et Erwan Faiveley dans la cuverie de la maison, à Nuits-Saint-Georges.

Révolution en douceur chez Faiveley

Changement de style, rénovation des cuveries, investissements à Chablis, aux USA, dans l’art… Erwan Faiveley, en 2005, et sa sœur Ève, en 2014, ont succédé à leur père François à la tête de la maison nuitonne éponyme et ils n’ont pas perdu de temps…

29 juin 2022

Générateur anti grêle à vortex.

Grêle : la Bourgogne a-t-elle l’arme absolue ?

La Bourgogne et le Beaujolais n'ont pas été épargnés par la grêle cette année, mais si les deux régions ont, pour l'heure, beaucoup moins souffert que d'autres, elles le doivent sans doute à leur réseau de générateurs anti-grêle. L'arme absolue ?

24 juin 2022

Botte de paille dans les vignes, à Chapaize, dans le Mâconnais.

Comme un fétu de paille !

Après le gel, la grêle. Pour l'heure la Bourgogne et le Beaujolais s'en sortent "relativement" bien, mais le bout du chemin est encore loin.

22 juin 2022

Nos derniers magazines