Accueil Actualités Irancy reçoit la saint-Vincent tournante en janvier 2016

publié le 26 janvier 2015

Irancy reçoit la saint-Vincent tournante en janvier 2016

 


L’Yonne et
les vignerons du village d’Irancy accueilleront en janvier 2016 la Saint-Vincent tournante.
Une première pour le village producteur de vins rouge et de crémant. Une cuvée
de ce vin effervescent sera d’ailleurs proposée aux visiteurs.
La dernière
et récente Saint-Vincent, placée sous l’égide des Chevaliers du tastevin, s’est déroulée
ce dernier week-end, à Vougeot et Gilly-les-Cîteaux, avec pour thème « Sur
le chemin des moines ». La neige, samedi, n’a pas arrêté les amateurs de
dégustations et de procession. Après le défilé des quelques 83 sociétés de
Saint-Vincent, les caveaux ont proposé de déguster 7 cuvées bourgogne blanc et
rouge mais aussi clos-de-vougeot et flagey-echezeaux.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Ève et Erwan Faiveley dans la cuverie de la maison, à Nuits-Saint-Georges.

Révolution en douceur chez Faiveley

Changement de style, rénovation des cuveries, investissements à Chablis, aux USA, dans l’art… Erwan Faiveley, en 2005, et sa sœur Ève, en 2014, ont succédé à leur père François à la tête de la maison nuitonne éponyme et ils n’ont pas perdu de temps…

29 juin 2022

Générateur anti grêle à vortex.

Grêle : la Bourgogne a-t-elle l’arme absolue ?

La Bourgogne et le Beaujolais n'ont pas été épargnés par la grêle cette année, mais si les deux régions ont, pour l'heure, beaucoup moins souffert que d'autres, elles le doivent sans doute à leur réseau de générateurs anti-grêle. L'arme absolue ?

24 juin 2022

Botte de paille dans les vignes, à Chapaize, dans le Mâconnais.

Comme un fétu de paille !

Après le gel, la grêle. Pour l'heure la Bourgogne et le Beaujolais s'en sortent "relativement" bien, mais le bout du chemin est encore loin.

22 juin 2022

Nos derniers magazines