Accueil Actualités Johan Creten, sculpteur au Château de Pommard.

publié le 08 juin 2016

Johan Creten, sculpteur au Château de Pommard.

 


Johan Creten incarne le renouveau de la céramique contemporaine et connaît
une reconnaissance mondiale grâce à de très nombreuses expositions en Europe et
aux États-Unis. Pour l’exposition, Johan Creten a choisi avec Camille
Morineau des sculptures importantes, parfois monumentales, qui trouvent un écho avec l’histoire du lieu.
Une douzaine d’oeuvres comme Why does Strange Fruit always look So Sweet ?,
Vague pour Palissy réalisée avec les ateliers de la manufacture de Sèvres ou
encore un torse de la série emblématique Odore di Femmina, investissent ainsi
les différents espaces du parcours de visite, les cours et jardins du Château
de Pommard.
Michael Baum, fondateur de Founder.org dans la Silicon Valley, et
proriétaire du Château de Pommard, inaugure, cette année, un nouveau cycle
d’expositions d’art contemporain. Confié à la commissaire d’exposition Camille
Morineau, il se déploiera autour de trois axes : la terre, avec Johan Creten,
premier artiste invité, puis la lumière et les couleurs.
La pluralité des usages de la terre par Johan Creten évoque les terroirs
multiples de la région, ces « climats » de Bourgogne inscrits au patrimoine
mondial de l’Unesco en 2015.
Johan Creten ­ « Terre Fertile / Terre Fébrile »
Du 14 mai au 20 novembre 2016
Château de Pommard – Galerie d’art
Tous les jours, 10h00 – 18h30
Entrée payante
3 expériences de visites-dégustations :
Expérience “Pommard” (15 €)
Expérience “Clos Marey-Monge” (25 €)
Expérience “Simone” (75 €)

En savoir plus

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Photo Michel Joly.

Le “mois des climats” est de retour

Le "mois des climats" débute le 1er juin prochain avec plus de 70 manifestations au programme.

29 mai 2024

Hommage à Bernard Pivot, amoureux des livres et des vins !

Hommage à Bernard Pivot, homme de culture, amoureux des vins, grand défenseur du dossier de l'inscription des climats de Bourgogne au patrimoine de l'humanité.

07 mai 2024

Supercellule orageuse sur l'Yonne le 1er mai en fin de journée.

Après les inondations et le gel, la grêle dévaste le vignoble de Chablis

Le printemps est "pourri" partout en Bourgogne et particulièrement à Chablis ; après les inondations et le gel, la grêle a frappé hier une grande partie du vignoble.

02 mai 2024

Nos derniers magazines