Accueil Actualités La fête des crus du Beaujolais, c’est ce week-end à Régnié !

publié le 29 avril 2016

La fête des crus du Beaujolais, c’est ce week-end à Régnié !

 

Vous manquez d’idées pour ce week-end ? Alors cap sur le Beaujolais ! La Fête des Crus se déroule en effet chaque année, au printemps, dans l’un des villages
producteurs des dix crus du Beaujolais. Après Saint Amour en 2015, le cru Régnié a été chargé d’organiser les
30 avril et 1er mai 2016, la 36ème édition de la fête au coeur même du village de Régnié-Durette (69) . Pendant
deux jours, le public,
curieux et amateurs de
vins, est invité à une grande fête pour déguster les nuances des cuvées des dix
crus du Beaujolais dans les derniers millésimes en cours de commercialisation.
20 000 visiteurs sont attendus pour ce rendez-vous devenu incontournable
dans la région. Parallèlement aux dégustations, les visiteurs pourront assister
à un festival de chansons et musiques francophones en provenance de France mais
aussi de Belgique, de Suisse, de Louisiane, du Québec, des Antilles ou encore
d’Afrique Noire… Précisons enfin que deux villes seront les invitées d’honneur
de la fête :la voisine Lyon et Namur en Belgique, avec laquelle Régnié-Durette est
jumelée depuis 1970.

Horaires : 10 h à
18 h – Entrée : 12 € pour les deux jours – e-mail :
cruregnie@orange.fr – facebook.com/fetedescrus

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Générateur anti grêle à vortex.

Grêle : la Bourgogne a-t-elle l’arme absolue ?

La Bourgogne et le Beaujolais n'ont pas été épargnés par la grêle cette année, mais si les deux régions ont, pour l'heure, beaucoup moins souffert que d'autres, elles le doivent sans doute à leur réseau de générateurs anti-grêle. L'arme absolue ?

24 juin 2022

Botte de paille dans les vignes, à Chapaize, dans le Mâconnais.

Comme un fétu de paille !

Après le gel, la grêle. Pour l'heure la Bourgogne et le Beaujolais s'en sortent "relativement" bien, mais le bout du chemin est encore loin.

22 juin 2022

Meursault village Les Tessons.

Meursault 2019-20 : une opposition de styles rassurante !

Si le concept du réchauffement climatique peut s’appliquer sans la moindre réserve aux millésimes 2019 et 2020, la comparaison s’arrête là. Le premier est plein de richesse, le second beaucoup plus frais, presque « classique » et c’est finalement très rassurant…

22 juin 2022

Nos derniers magazines