Accueil Actualités La vente aux enchères de vin la plus célèbre au monde !

publié le 12 novembre 2013

La vente aux enchères de vin la plus célèbre au monde !

 

C’est en 1795 que se tient la première
vente aux enchères des vins des Hospices de Beaune. Elle aura également lieu en
1796 puis les Hospices alterneront les ventes privées et les ventes aux
enchères. Mais en 1859, l’économe de l’hôpital estime qu’il est temps de
retenter de vendre la production du domaine aux enchères. Plus proche de nous,
la fin des années 1970, sera marquée par l’entrée dans l’ère des « people »
(en 1978, l’acteur Lino Ventura devenait le premier homme de spectacle à
présider la vente). L’actrice Clotilde Courau et l’humoriste Laurent Gerra seront
les présidents de la 153 ème édition de la vente qui se déroulera ce dimanche.

Le tournant des années 1980-1990 avec
ses envolées spectaculaires du prix des vins aura également marqué les esprits.
Mais ce sont bien les années 2000 qui auront définitivement propulsé le domaine
et les vins des Hospices de Beaune dans une nouvelle époque. Il faut retenir
deux années capitales. D’abord 2005, où la vente est confiée à la maison
anglaise Christie’s. Avec elle l’objectif est d’élargir la clientèle de la
vente aux particuliers et de lui donner une dimension encore plus
internationale. C’est également la fin de la vente à la bougie, jugée trop
lente, et désormais réservée à la seule pièce des Présidents, vendue au profit
d’une oeuvre de charité. 2009 scelle l’arrivée en force de la clientèle
particulière. Cette 149ème édition se soldera par une hausse des
prix de 20,3%.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Ève et Erwan Faiveley dans la cuverie de la maison, à Nuits-Saint-Georges.

Révolution en douceur chez Faiveley

Changement de style, rénovation des cuveries, investissements à Chablis, aux USA, dans l’art… Erwan Faiveley, en 2005, et sa sœur Ève, en 2014, ont succédé à leur père François à la tête de la maison nuitonne éponyme et ils n’ont pas perdu de temps…

29 juin 2022

Générateur anti grêle à vortex.

Grêle : la Bourgogne a-t-elle l’arme absolue ?

La Bourgogne et le Beaujolais n'ont pas été épargnés par la grêle cette année, mais si les deux régions ont, pour l'heure, beaucoup moins souffert que d'autres, elles le doivent sans doute à leur réseau de générateurs anti-grêle. L'arme absolue ?

24 juin 2022

Botte de paille dans les vignes, à Chapaize, dans le Mâconnais.

Comme un fétu de paille !

Après le gel, la grêle. Pour l'heure la Bourgogne et le Beaujolais s'en sortent "relativement" bien, mais le bout du chemin est encore loin.

22 juin 2022

Nos derniers magazines