Accueil Actualités Le domaine René Bouvier agrandit sa cuverie

publié le 19 octobre 2016

Le domaine René Bouvier agrandit sa cuverie

 

Les lecteurs attentifs de Bourgogne Aujourd’hui ont forcément remarqué que le Domaine familial René Bouvier, à Gevrey-Chambertin (Côte de Nuits – 21), faisait partie de ce cercle restreint de vignerons qui “cartonnent” systématiquement à chacune des dégustations où ils présentent des échantillons.
C’est d’abord le fruit du travail effectué par Bernard Bouvier et son équipe à la vigne, où les 17 hectares du domaine sont certifiés
“bio” sur Marsannay (9 hectares), Gevrey-Chambertin (4 hectares) et Fixin, en villages, premiers
et grands crus.
Mais produire de beaux raisins n’est rien sans une vinification soignée et en 2006, le domaine s’était déjà doté de : “nouveaux bâtiments
fonctionnels et modernes, conçus dans un grand souci d’hygiène et d’harmonie. Les locaux avaient été dynamisés et tout avait été pensé dans le plus grand
respect du vin et du raisin”, explique Bernard Bouvier, qui vient d’investir dans un agrandissement de sa cuverie (100% en cuves inox thermorégulées), dont la surface passe de 1 200 à 2 000 m2.
Les 800 m2 supplémentaires se répartissent en 400 m2 de cuverie et autant pour la partie réception de la vendange. “Nous étions un peu à l’étroit. Le but de cette extension n’était pas de grossir, mais de se donner de la place pour améliorer de
manière conséquente les conditions de travail, tout en respectant l’objectif
initial du respect des raisins”,  assure Bernard Bouvier, qui a donc vinifié le millésime 2016 dans ce bel outil de travail
ultra performant.
Ajoutons que Bernard Bouvier est également Président du Syndicat d’Appellation Marsannay.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Ève et Erwan Faiveley dans la cuverie de la maison, à Nuits-Saint-Georges.

Révolution en douceur chez Faiveley

Changement de style, rénovation des cuveries, investissements à Chablis, aux USA, dans l’art… Erwan Faiveley, en 2005, et sa sœur Ève, en 2014, ont succédé à leur père François à la tête de la maison nuitonne éponyme et ils n’ont pas perdu de temps…

29 juin 2022

Générateur anti grêle à vortex.

Grêle : la Bourgogne a-t-elle l’arme absolue ?

La Bourgogne et le Beaujolais n'ont pas été épargnés par la grêle cette année, mais si les deux régions ont, pour l'heure, beaucoup moins souffert que d'autres, elles le doivent sans doute à leur réseau de générateurs anti-grêle. L'arme absolue ?

24 juin 2022

Botte de paille dans les vignes, à Chapaize, dans le Mâconnais.

Comme un fétu de paille !

Après le gel, la grêle. Pour l'heure la Bourgogne et le Beaujolais s'en sortent "relativement" bien, mais le bout du chemin est encore loin.

22 juin 2022

Nos derniers magazines