Accueil Actualités LE MILLÉSIME 2012 RÉGION PAR RÉGION (2)

publié le 27 juin 2013

LE MILLÉSIME 2012 RÉGION PAR RÉGION (2)

 

En 2012, la Côte de Nuits est passée entre les grêlons (à l’exception de la partie sud du
vignoble de Nuits-Saint-Georges)… C’est loin
d’être un détail pour les producteurs comme pour les amateurs.Pour les producteurs, la perte de production a été somme toute globalement très
raisonnable, certains ayant même « fait le plein ». Dans toute la partie nord du
vignoble de Nuits, ainsi qu’à Vosne-Romanée et Chambolle-Musigny, la récolte a
été quasiment normale.

Pour les amateurs, le fait que la grêle ait choisi
de frapper ailleurs a également eu pour effet de permettre aux vignes de
poursuivre un cycle végétatif sans à-coup, sans blocage de maturité. Avec le
beau temps du mois de septembre, l’état sanitaire s’est assaini et les sucres
ont progressé doucement mais sûrement jusque vers le 20-25 septembre, date de
début des vendanges. Toutefois, la météo a été nettement moins favorable après
cette date. Les secteurs plus tardifs, plus froids, sont en net retrait. Un
scénario qui favorisé encore un peu plus les meilleurs terroirs. Tout au long
de nos dégustations le niveau des rouges étaient nettement en retrait dans le « gros »
des appellations villages par rapport aux premiers et grands crus. Cette hétérogénéité
ne permet donc pas de parler de grand millésime, même si certaines cuvées
rivaliseront avec ce qu’il s’est produit de meilleur ces 15 dernières années en
Bourgogne.

Les grands 2012 expriment des
arômes de fruits noirs bien mûrs (cerise, cassis…) et frais, de fleurs, un peu
comme en 2010, mais avec moins d’acidité et plus de chair à ce stade. Les
matières sont concentrées, mais surtout très équilibrées, sans la moindre
lourdeur. Les vins sont peut-être moins généreux qu’en 2009, mais plus fins,
plus frais, plus précis et au final l’expression des terroirs est plus
transparente. Henri Jayer, célèbre vigneron de Vosne-Romanée aujourd’hui disparu,
disait volontiers « qu’un bon vin doit être bon dès le début ». Les
2012 rouges de la Côte
de Nuits seront bons « dès le début » et on leur prédit également un
long avenir…

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Corton et Corton Charlemagne défient le temps !

Comme chaque vendredi précédent la vente des vins des Hospices de Beaune, la maison Bouchard Père et Fils a une fois de plus mis les petits plats dans les grands ; au "menu" : un formidable déjeuner-dégustation autour de vieux Corton et Corton-Charlemagne grands crus... jusqu'en 1934 !

28 novembre 2022

Gevrey-Chambertin, des hauts et des bas en 2021 !

"Roi Chambertin" nous a récemment offert l'opportunité de déguster une centaine de vins de Gevrey-Chambertin du millésime 2021, avec des hauts et des bas...

24 novembre 2022

Flavie Flament et Benoit Magimel ont fait flamber les enchères de la pièce de charité.

Nouvelle pluie de records aux Hospices de Beaune !

Produits global, prix moyen de la pièce, pièce de charité... Une nouvelle pluie de records s'est abattue hier sur la vente des vins des Hospices de Beaune.

21 novembre 2022

Nos derniers magazines