Accueil Actualités Le nouveau Bourgogne Aujourd’hui à découvrir en fin de semaine !

publié le 02 décembre 2013

Le nouveau Bourgogne Aujourd’hui à découvrir en fin de semaine !

 

Des grands vins sans se ruiner !
Voilà ce que vous propose ce nouveau numéro de Bourgogne Aujourd’hui, avec une
sélection de 300 bouteilles à partir de 8 €. Le premier guide d’achat est
consacré aux appellations voisines, Volnay et Pommard, sur les millésimes 2010
et 2011. Les vins se révèlent riches, suaves et gourmands. Seconde dégustation
à découvrir, celle des crus du Mâconnais, Pouilly-Fuissé, Pouilly-Loché,
Pouilly-Vinzelles, Saint-Véran et Viré Clessé 2011. Le millésime, difficile à
gérer, a donné des vins gourmands, aromatiques, souples et plutôt faciles d’accès. La prochaine Saint-Vincent Tournante ayant lieu
les 25 et 26 janvier 2014 à Saint-Aubin, en Côte de Beaune, Bourgogne Aujourd’hui a passé au crible les
terroirs de cette appellation “révélation” des 20 dernières années. Gros plans sur les climats “stars” tels que Les
Murgers des Dents de Chien, La Chatenière ou Les Cortons, mais aussi sur les outsiders En
Montceau ou Perrières. Dans la rubrique rencontre, le magazine donne la parole
à Jean-Charles Servant qui, après avoir dirigé pendant plus de 20 ans la
communication de l’interprofession puis l’Ecole des Vins de Bourgogne, témoigne
des bouleversements qui ont secoué la région au cours des dernières décennies. A lire également le récit des vendanges 2013, une récolte “sous tension”,
avant de découvrir les vignerons et vigneronnes bourguignonnes ont marqué l’année
de leur talent. Rappelons enfin que le onzième numéro de Crémants de France accompagnera
la sortie de Bourgogne Aujourd’hui, avec le retour du face à face crémants/champagnes,
qui réserve une fois de plus de belles surprises.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Ève et Erwan Faiveley dans la cuverie de la maison, à Nuits-Saint-Georges.

Révolution en douceur chez Faiveley

Changement de style, rénovation des cuveries, investissements à Chablis, aux USA, dans l’art… Erwan Faiveley, en 2005, et sa sœur Ève, en 2014, ont succédé à leur père François à la tête de la maison nuitonne éponyme et ils n’ont pas perdu de temps…

29 juin 2022

Générateur anti grêle à vortex.

Grêle : la Bourgogne a-t-elle l’arme absolue ?

La Bourgogne et le Beaujolais n'ont pas été épargnés par la grêle cette année, mais si les deux régions ont, pour l'heure, beaucoup moins souffert que d'autres, elles le doivent sans doute à leur réseau de générateurs anti-grêle. L'arme absolue ?

24 juin 2022

Botte de paille dans les vignes, à Chapaize, dans le Mâconnais.

Comme un fétu de paille !

Après le gel, la grêle. Pour l'heure la Bourgogne et le Beaujolais s'en sortent "relativement" bien, mais le bout du chemin est encore loin.

22 juin 2022

Nos derniers magazines