Accueil Actualités Le numéro 136 de Bourgogne Aujourd’hui est en ligne !

publié le 21 juillet 2017

Le numéro 136 de Bourgogne Aujourd’hui est en ligne !

 

Le numéro 136 de Bourgogne Aujourd’hui “spécial millésime 2016” est en ligne. Après l’exceptionnel millésime 2015, beaucoup attendaient 2016 au tournant. Engagé sur des bases catastrophiques au printemps (pluie, grêle, intempéries…), 2016 a été remis sur pied par un superbe été ; au final, le millésime est très réussi, et ce tout particulièrement en pinot noir. Au fil des pages du Dossier de ce numéro, vous découvrirez nos 14 guides d’achat (1 300 vins sélectionnés au total), les meilleures bouteilles, les domaines et maisons qui se sont sont distingués.La rubrique “Rencontre” donne la parole à Jean-Hugues Goisot. Vigneron à Saint-Bris le Vineux, dans l’Auxerrois (89), il est aussi président de la commission technique de la Confédération des associations viticoles de Bourgogne ; il vient de piloter pendant près d’un an les travaux d’une commission chargée de moraliser les pratiques viticoles en matière de traitements phytosanitaires. Résultat des courses : l’ambitieuse charte “Engager
nos terroirs dans nos territoires” qui vient d’être signée par l’ensemble de la profession.On ne les remarque pas toujours, mais les fleurs sont partout dans et autour des vignes. C’est le sujet de notre rubrique “choses vues”.La rubrique Gastronomie met en lumière un nouveau restaurant à quatre mains, Ma Table en Ville, à Mâcon (71), ou deux chefs talentueux se relaient aux fourneaux : Gilles
Bérard et Davide Pesenti.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Ève et Erwan Faiveley dans la cuverie de la maison, à Nuits-Saint-Georges.

Révolution en douceur chez Faiveley

Changement de style, rénovation des cuveries, investissements à Chablis, aux USA, dans l’art… Erwan Faiveley, en 2005, et sa sœur Ève, en 2014, ont succédé à leur père François à la tête de la maison nuitonne éponyme et ils n’ont pas perdu de temps…

29 juin 2022

Générateur anti grêle à vortex.

Grêle : la Bourgogne a-t-elle l’arme absolue ?

La Bourgogne et le Beaujolais n'ont pas été épargnés par la grêle cette année, mais si les deux régions ont, pour l'heure, beaucoup moins souffert que d'autres, elles le doivent sans doute à leur réseau de générateurs anti-grêle. L'arme absolue ?

24 juin 2022

Botte de paille dans les vignes, à Chapaize, dans le Mâconnais.

Comme un fétu de paille !

Après le gel, la grêle. Pour l'heure la Bourgogne et le Beaujolais s'en sortent "relativement" bien, mais le bout du chemin est encore loin.

22 juin 2022

Nos derniers magazines