Accueil Actualités Le Pouilly-Fuissé a 80 ans

publié le 24 octobre 2016

Le Pouilly-Fuissé a 80 ans

 

L’appellation Pouilly-Fuissé (Mâconnais – 71) est connue dans le monde entier pour ses vins blancs de haut niveau. Elle figure également sur le podium de tête des appellations bourguignonnes qui ont le plus changé depuis 20 ans. Depuis la naissance de Bourgogne Aujourd’hui en 1994 nous avons pu observer l’émergence d’un nombre considérable de domaines viticoles indépendants, qui se sont mis à commercialiser leurs (excellents) vins en bouteilles et font pour certains déjà partie de l’élite de la “grande Bourgogne” des vins blancs. L’appellation Pouilly-Fuissé a 80 ans en 2016 et, c’est tout un symbole, le syndicat du cru, fortement encouragé par la jeune génération des Pierre-Henri Lassarat (rapporteur de la commission communication du cru), Chloé Bayon, Aurélie Cheveau… a voulu célébrer l’événement comme il se doit en organisant vendredi dernier, au pied de l’imposante et emblématique Roche de Solutré “la R’vole” des 80 ans”. Cette “R’vole” (comme le diminutif de revolvere en latin – dérouler), parrainée par l’humoriste lyonnais Laurent Gerra, était donc l’occasion de revenir sur cette longue et riche histoire du cru Pouilly-Fuissé… en attendant le classement prochain et très attendu des premiers crus de l’appellation.
On est dans le Mâconnais et on ne prend pas pour ce que l’on est pas, alors la “célébration” a pris la forme très, très festive, sans code vestimentaire strict, d’une “Paulée” ou les vignerons, les maisons de négoce avaient invité des amis, des clients, chacun étant invité à apporter ses bouteilles favorites de pouilly-fuissé et d’ailleurs. “Je crois que cette fête était l’occasion de déboucher de grandes bouteilles de pouilly-fuissé et surtout de s’ouvrir au monde du vin”, estime Frédéric Burrier, le président de l’appellation. Tout le monde a joué le jeu comme en attestent ces quelques magnifiques bouteilles dégustées presque en “rafale” dans l’après-midi : pouilly-fuissé Vers Cras 1966 du Château de Beauregard, pouilly-fuissé En Servy 1982 de Denis Bouchacourt, Pouilly-Fuissé Sur la Roche 2002 et 2005 de Saumaize-Michelin, Pouilly-Fuissé Chevrières 2008 de Dominique Cornin, Moulin à Vent Clos du Grand Carquelin 2010 du Château des Jacques, Echezeaux grand cru 2003 de Vincent Girardin, Pomerol 1995 du Château Bourgneuf-Vayron, Morey-Saint-Denis premier cru Clos de la Bussière 1999 du domaine Roumier, Clos de la Roche grand cru 2002 du Domaine Rousseau, Nuits-Saint-Georges Clos des Corvées 2007 du domaine Prieuré-Roch, un exceptionnel beaujolais-Leynes 2009 du domaine Cheveau, Clos de Vougeot grand cru 2002 du domaine Méo-Camuzet, Chambolle-Musigny premier cru Les Fuées 2009 du domaine René Bouvier et puisque l’esprit de la manifestation était de “sortir” de la Bourgogne, nos coups de coeur pour l’immense Côte Rôtie La Turque 1994 de chez Guigal et le délicieux porto Vintage 1977 de chez Fonseca’s.
Christophe Tupinier

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Ève et Erwan Faiveley dans la cuverie de la maison, à Nuits-Saint-Georges.

Révolution en douceur chez Faiveley

Changement de style, rénovation des cuveries, investissements à Chablis, aux USA, dans l’art… Erwan Faiveley, en 2005, et sa sœur Ève, en 2014, ont succédé à leur père François à la tête de la maison nuitonne éponyme et ils n’ont pas perdu de temps…

29 juin 2022

Générateur anti grêle à vortex.

Grêle : la Bourgogne a-t-elle l’arme absolue ?

La Bourgogne et le Beaujolais n'ont pas été épargnés par la grêle cette année, mais si les deux régions ont, pour l'heure, beaucoup moins souffert que d'autres, elles le doivent sans doute à leur réseau de générateurs anti-grêle. L'arme absolue ?

24 juin 2022

Botte de paille dans les vignes, à Chapaize, dans le Mâconnais.

Comme un fétu de paille !

Après le gel, la grêle. Pour l'heure la Bourgogne et le Beaujolais s'en sortent "relativement" bien, mais le bout du chemin est encore loin.

22 juin 2022

Nos derniers magazines