Accueil Actualités Les Crémants de Bourgogne montent en gamme

publié le 18 mars 2016

Les Crémants de Bourgogne montent en gamme

 

Eminent,
Grand Eminent. Ce sont les noms retenus par l’Union des producteurs
élaborateurs de Crémant de Bourgogne (UPECB) pour les crémants premium et
super-premium. La réflexion était engagée depuis longtemps par l’Union qui
regroupe plus de 3 000 élaborateurs producteurs bourguignons. Le volonté est de
proposer aux consommateurs des produits de grande qualité à coté des cuvées classiques
de crémants. Eminent et Grand Eminent font l’objet de tous les soins :
élevage sur latte de 24 mois pour les premiers et de 36 mois pour les seconds.
Il s’agit de leur apporter densité, complexités aromatique et gustative.”La Bourgogne n’a pas la vocation à produire une appellation de masse au contraire de la concurrence de certains vignobles”, souligne Edouard Cassanet, président de l’UPECB.

Ces cuvées
haut de gamme répondent au cahier des charges de l’appellation Crémant de
Bourgogne. Les points spécifiques présentés dans les définitions font
également l’objet d’un contrôle privé. Il est en autre prévu une ultime
dégustation des cuvées avant la mise en marché après la durée d’élevage
exigée », explique Pierre du Couëdic, directeur de l’UPECB.

Les vins peuvent être blancs
ou rosés avec une utilisation exclusive des cépages pinot noir et/ou
chardonnay. Le cépage gamay est autorisé à hauteur de 20% maximum dans
l’assemblage pour les vins rosés.

Le degré potentiel minimum du
raisin est de 10°. Seuls les premiers 75% des jus d’extraction au pressurage
seront utilisés. Les 25% de jus restant (jus de tailles) conservent le droit à l’appellation
Crémant de Bourgogne. • La
revendication du millésime reste un choix de l’élaborateur. La durée de
vieillissement sur latte est d’un minimum de 36 mois. La date de tirage est au
plus tôt le 1er mars qui suit l’année de récolte. Les vins non tirés sont
automatiquement mis en réserve. La durée de vieillissement avant
commercialisation et après dégorgement est au minimum de trois mois. Les vins
sont exclusivement dans la catégorie des vins « bruts » (dosage inférieur à 15
gr /litre).

Le lancement de cette
segmentation des Crémants de Bourgogne aura lieu ce samedi 19 mars, à Dijon,
dans le cadre d’une grande dégustation qui rassemblera amateurs et
professionnels ;

L’originalité de la démarche
de l’Upecb, outre la volonté de proposer des produits de grande qualité, est
que la segmentation a été conçue comme une marque commerciale. « Le
règlement d’usage est un document déposé auprès de l’OHMI l’équivalent de
l’INPI au niveau européen- qui précise les conditions d’accessibilités à
l’usage des marques communautaires déposées.  L’Upecb est 
propriétaire des marques communautaires. Librement, chaque producteur
adhérent à l’UPECB pourra revendiquer ces deux marques en s’engageant à
respecter le règlement d’usage », continue Pierre du Couëdic.

En 2015, 17 millions de
bouteilles de crémant de Bourgogne ont été commercialisées dont 32 % à
l’export.Th. G.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Générateur anti grêle à vortex.

Grêle : la Bourgogne a-t-elle l’arme absolue ?

La Bourgogne et le Beaujolais n'ont pas été épargnés par la grêle cette année, mais si les deux régions ont, pour l'heure, beaucoup moins souffert que d'autres, elles le doivent sans doute à leur réseau de générateurs anti-grêle. L'arme absolue ?

24 juin 2022

Botte de paille dans les vignes, à Chapaize, dans le Mâconnais.

Comme un fétu de paille !

Après le gel, la grêle. Pour l'heure la Bourgogne et le Beaujolais s'en sortent "relativement" bien, mais le bout du chemin est encore loin.

22 juin 2022

Meursault village Les Tessons.

Meursault 2019-20 : une opposition de styles rassurante !

Si le concept du réchauffement climatique peut s’appliquer sans la moindre réserve aux millésimes 2019 et 2020, la comparaison s’arrête là. Le premier est plein de richesse, le second beaucoup plus frais, presque « classique » et c’est finalement très rassurant…

22 juin 2022

Nos derniers magazines