Accueil Actualités Les crémants savent-ils vieillir ?

publié le 11 octobre 2015

Les crémants savent-ils vieillir ?

 

Le prochain numéro de Bourgogne Aujourd’hui est
préparation. Avec son supplément Crémants de France.

Outre une sélection « classique » des
meilleurs crémants d’Alsace, de Bourgogne, de Die, de Limoux, de Bordeaux, de
Loire, du Jura et du Luxembourg, nous proposerons une sélection de … vieux
crémants. Des vins de plus de 5 ans élevés sur latte ou sur bouchons.
La dégustation a été exceptionnelle : une
première avec quasiment toute les régions productrices des ces vins- s’est
déroulée en fin de semaine dernière. 80 échantillons allant de 2010 à … 1996.
L’objectif : savoir si les crémants sont des vins avec un potentiel de
vieillissement et surtout si, comme pour les vins tranquilles, ils se bonifient
avec l’âge. La réponse est incontestablement oui. La rédaction a découvert et sélectionné des
vins exceptionnels.
Les plus grandes bouteilles étaient des vins qui
avaient été élevées sur latte et dégorgées récemment. Ces crémants sont en tout
cas et indéniablement des vins de repas.
Le résultat de cette dégustation et les vins recommandés est à lire début
novembre dans Crémants de France.
Th G

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Ève et Erwan Faiveley dans la cuverie de la maison, à Nuits-Saint-Georges.

Révolution en douceur chez Faiveley

Changement de style, rénovation des cuveries, investissements à Chablis, aux USA, dans l’art… Erwan Faiveley, en 2005, et sa sœur Ève, en 2014, ont succédé à leur père François à la tête de la maison nuitonne éponyme et ils n’ont pas perdu de temps…

29 juin 2022

Générateur anti grêle à vortex.

Grêle : la Bourgogne a-t-elle l’arme absolue ?

La Bourgogne et le Beaujolais n'ont pas été épargnés par la grêle cette année, mais si les deux régions ont, pour l'heure, beaucoup moins souffert que d'autres, elles le doivent sans doute à leur réseau de générateurs anti-grêle. L'arme absolue ?

24 juin 2022

Botte de paille dans les vignes, à Chapaize, dans le Mâconnais.

Comme un fétu de paille !

Après le gel, la grêle. Pour l'heure la Bourgogne et le Beaujolais s'en sortent "relativement" bien, mais le bout du chemin est encore loin.

22 juin 2022

Nos derniers magazines