Accueil Actualités Les gros calibres sont sortis !

publié le 12 mars 2014

Les gros calibres sont sortis !

 

Voici quelques-unes des belles bouteilles qui ont fait la fête :

VINS BLANCS

Domaine Jacques Prieur

Chevalier Montrachet grand
cru 2004 – 18,5 sur 20

Petite réduction au nez, mais la bouche est riche, charnue, les
arômes frais et grillés. La matière est très noble. Le grand style pour un vin
charmeur, gourmand, harmonieux, délicieux aujourd’hui. Servi il est vrai en Jéroboam !

Domaine
Saumaize-Michelin Pouilly-Fuissé Sur la Roche 2009 – 18 sur 20

De la richesse et de la tonicité minérale, une grande
matière, ample et intense, beaucoup de fruits mûrs. Un pouilly-fuissé grand
cru !

Domaine Bernard Morey

Chassagne Montrachet premier
cru Dents de chien 2006 – 17,5 sur 20

Nez suave et fin sur les fleurs sucrées. La bouche est ronde,
riche, croquante (bien dans le millésime), avec des notes de miel et une belle
fraîcheur finale.

Domaine Ramonet

Puligny-Montrachet
village Les Enseignières 2008 – 17 sur 20

Un vin droit, précis et riche. Un beau volume s’affirme en
bouche, avec de l’énergie, avec une finale complexe, fraîche et saline.

Mas Julien

Côteaux du Languedoc 2009 – 15,5 sur 20

Tout le monde connaît les vins rouges du domaine, mais un peu
moins les blancs. Voici pourtant un vin riche, frais, tonique, joli volume, finale
minérale et sapide. Peu typé « sud » finalement…

VINS ROUGES
Château Ducru-Beaucaillou
Grand cru Classé 1995 – St Julien – 18,5 sur 20

La grande bouteille, ce qui n’étonnera personne, même si le
niveau du Château du Château a encore progressé ces dernières années. Le nez est
très riche, complexe, profond, sur des notes de fruits noirs, d’épices douces,
de torréfaction. Une bouche fine, longue, riche et très fraîche se distingue. Elle
se conclut sur des notes d’épices. Pureté, longueur, équilibre. La grande
classe ! 18,5/20

Domaine Bernard Moreau

Chassagne-Montrachet
1er Cru La Cardeuse 2009 – 18 sur 20

Nez frais, fin, précis, sur la griotte et la mûre, bouche
ronde, croquante, sur la cerise noire, bel équilibre, tanins fins.

Domaine
Confuron-Cotetidot

Vosne-Romanée 1er cru
Les Suchots 2009 – 18 sur 20

Le nez est expressif sur des notes florales et de fruits
noirs, (cerise amère). Une bouche riche et fine, au fruité très présent, affirme
une personnalité extravertie. Très réussi.

Château de Chamirey

Mercurey 1er cru Les Ruelles
2009 – 18 sur 20

Bouche riche, pleine, vin charnu, belle intensité aromatique,
de l’équilibre, du fruit mûr, des tanins gras.

Domaine Arlaud Père et
Fils

Chambolle Musigny 1er
Cru Les Noirots 2009 – 18 sur 20

Le nez est fin, d’une belle complexité. La bouche évoque des touches
épicées et florales. Les tanins sont fins et laissent une sensation de rondeur et
de gourmandise.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Ève et Erwan Faiveley dans la cuverie de la maison, à Nuits-Saint-Georges.

Révolution en douceur chez Faiveley

Changement de style, rénovation des cuveries, investissements à Chablis, aux USA, dans l’art… Erwan Faiveley, en 2005, et sa sœur Ève, en 2014, ont succédé à leur père François à la tête de la maison nuitonne éponyme et ils n’ont pas perdu de temps…

29 juin 2022

Générateur anti grêle à vortex.

Grêle : la Bourgogne a-t-elle l’arme absolue ?

La Bourgogne et le Beaujolais n'ont pas été épargnés par la grêle cette année, mais si les deux régions ont, pour l'heure, beaucoup moins souffert que d'autres, elles le doivent sans doute à leur réseau de générateurs anti-grêle. L'arme absolue ?

24 juin 2022

Botte de paille dans les vignes, à Chapaize, dans le Mâconnais.

Comme un fétu de paille !

Après le gel, la grêle. Pour l'heure la Bourgogne et le Beaujolais s'en sortent "relativement" bien, mais le bout du chemin est encore loin.

22 juin 2022

Nos derniers magazines