Accueil Actualités Les vins de Bourgogne en bonne santé !

publié le 17 septembre 2015

Les vins de Bourgogne en bonne santé !

 

La bonne humeur était de rigueur ce matin lors de la conférence de presse du BIVB. Après avoir rappelé l’heureuse nouvelle du classements des climats de Bourgogne au patrimoine mondial de l’UNESCO, Claude Chevalier est revenu sur le millésime 2015 : “Une récolte excellente ! C’est un millésime que je comparerais à 2005. Les dernières pluies nous ont fait du bien et on va vers un grand millésime, avec une baisse en quantité qui varie selon les secteurs”. “Ce sont les parcelles très chargées en raisins et les jeunes vignes qui ont le plus souffert cette année”, a précisé Louis-Fabrice Latour, qui estime lui aussi qu’on s’oriente vers un millésime très qualitatif, “particulièrement sur les vins rouges”. Autre sujet au programme, la commercialisation des vins de Bourgogne sur les marchés étrangers. Ils affichent une progression de + 7% en valeur sur la totalité de l’export et – 3% en volume. “Nous étions plus inquiets en début d’année’, a confié Louis-Fabrice Latour, “mais nous devrions finalement conclure 2015 avec des chiffres intéressants. Les 2014 vont bientôt arriver dans le circuit et il y aura de la quantité. Les prix continuent d’augmenter, ce qui impacte plus particulièrement des pays comme la Grande-Bretagne, l’Allemagne, les Pays-Bas ou la Belgique, orientés vers la grande distribution”. Le projet de Cité des Vins continue son avancée et ce vaste site devrait voir le jour en fin d’année 2018, avec un budget global de 18 millions d’€. Interrogés sur la “fusion” du Beaujolais avec la Bourgogne, Claude Chevalier a affirmé que “le Beaujolais doit d’abord régler ses problèmes en interne et retrouver une unité avant de nous rejoindre. Ces tensions nous préoccupent. Enfin, les co-présidents se sont réjouis de la bonne forme de l’appellation coteaux bourguignons, qui a aujourd’hui bien pris ses marques, avant d’assister bientôt à la naissance d’une nouvelle AOP, bourgogne Côte d’Or. Le dossier est maintenant entre les mains de l’INAO.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Corton et Corton Charlemagne défient le temps !

Comme chaque vendredi précédent la vente des vins des Hospices de Beaune, la maison Bouchard Père et Fils a une fois de plus mis les petits plats dans les grands ; au "menu" : un formidable déjeuner-dégustation autour de vieux Corton et Corton-Charlemagne grands crus... jusqu'en 1934 !

28 novembre 2022

Gevrey-Chambertin, des hauts et des bas en 2021 !

"Roi Chambertin" nous a récemment offert l'opportunité de déguster une centaine de vins de Gevrey-Chambertin du millésime 2021, avec des hauts et des bas...

24 novembre 2022

Flavie Flament et Benoit Magimel ont fait flamber les enchères de la pièce de charité.

Nouvelle pluie de records aux Hospices de Beaune !

Produits global, prix moyen de la pièce, pièce de charité... Une nouvelle pluie de records s'est abattue hier sur la vente des vins des Hospices de Beaune.

21 novembre 2022

Nos derniers magazines