Accueil Actualités Michel Bettane : “la vente est devenue plus professionnelle, mais ennuyeuse !”

publié le 18 novembre 2013

Michel Bettane : “la vente est devenue plus professionnelle, mais ennuyeuse !”

 

Question : Michel Bettane, depuis combien de temps suivez-vous la vente et que pensez-vous de l’évolution des dernières années ?
“Je viens depuis 30 ans environ. La vente est plus aseptisée, plus policée, mais elle est aussi devenue extrêmement ennuyeuse. Il n’y a plus le crieur, plus les enchères à la chandelle, les noms des acheteurs ne sont plus donnés dans la salle. C’est sans aucun doute plus professionnel, plus efficace, mais c’est beaucoup moins bourguignon qu’avant. Et puis je n’aime pas ce principe des acheteurs au téléphone, en ligne avec les gens de chez Christie’s. Ces acheteurs existent-ils vraiment toujours ? Sont-ils parfois utilisés opportunément pour faire monter les cours ? J’ai des doutes. Question : On voit une montée en puissance des acheteurs asiatiques et l’un d’eux qui vient d’ailleurs d’acquérir la pièce de Charité, un meursault Genévrières Philippe le Bon, aux prix de 131 000 euros. Cela vous étonne-t-il ?Non, mais voir des gens acheter des vins aussi chers et à des cours aussi éloignés du marché met en lumière le snobisme des riches clients asiatiques, tout particulièrement en Chine continentale. C’est un marché neuf, qui manque de maturité, où les gens achètent des vins à 2 ou 400 Euros. Ils ne connaissent le milieu de gamme et tout le défi des Bourguignons notamment sera de leur faire connaître ces vins entre 10 et 30 euros.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Hommage à Bernard Pivot, amoureux des livres et des vins !

Hommage à Bernard Pivot, homme de culture, amoureux des vins, grand défenseur du dossier de l'inscription des climats de Bourgogne au patrimoine de l'humanité.

07 mai 2024

Supercellule orageuse sur l'Yonne le 1er mai en fin de journée.

Après les inondations et le gel, la grêle dévaste le vignoble de Chablis

Le printemps est "pourri" partout en Bourgogne et particulièrement à Chablis ; après les inondations et le gel, la grêle a frappé hier une grande partie du vignoble.

02 mai 2024

Tonnellerie Rousseau, 70 ans et un déménagement

2024 est une année charnière pour la tonnellerie (et foudrerie) Rousseau qui fête ses 70 ans d'existence et regroupe ses activités à Gevrey-Chambertin.

25 avril 2024

Nos derniers magazines