Accueil Actualités Mondial des pinots, pas facile pour les bourgognes !

publié le 17 septembre 2013

Mondial des pinots, pas facile pour les bourgognes !

 


Les résultats de la
20e édition du Mondial des Pinots, qui se déroule chaque année mi-août, à Sierre, dans le
Valais Suisse, ont été proclamés la semaine dernière. Dix domaines ou maisons de Bourgogne (pour
13 vins) ont eu leurs vins primés. Le Mondial des pinots est une très belle
manifestation qui rassemble un panel de dégustateurs venu du monde entier pour sélectionner les
meilleurs vins issus des cépages pinots. Et si, au début, seuls les vins issus du
pinot noir concouraient, aujourd’hui, les pinots gris et blancs participent également. Le
Mondial bénéficie du patronage de l’OIV (office international de la vigne) et est
soumis aux règles des concours internationaux.

Mais, si dans
l’esprit de tous, la Bourgogne est la région référence pour le pinot noir, il
n’est pas toujours facile pour les bourgognes d’être reconnus lors des dégustations à l’aveugle. L’élégance, la longueur
en bouche, l’équilibre sont souvent battus en brèche par le palais de certains
dégustateurs qui préfèrent des vins « coup de poing » ou la
puissance, la chaleur et … le boisé dominent.

Paolo Basso, meilleur
sommelier du monde 2013, était le président de cette 20e édition du Mondial du
Pinot. Il a dit quelques mots sur son métier: “Identifier la qualité d’un
vin est plus important qu’identifier sa provenance. Évaluer cette qualité
demande de s’entrainer le plus souvent possible. Mais le plus important en
sélectionnant un vin est de faire plaisir à ses clients.”

La France est le pays
qui dispose des plus grandes surfaces plantées en pinot noir avec près de 30
000 hectares, suivie par les Etats-Unis avec 19 300 ha. Suivent l’Allemagne (12
000 ha), L’australie ( 5100 ha), la Nouvelle-Zélande (4 800 ha), la Suisse (4
350 ha). Les surfaces totales représentent 88 500 ha dans 18 pays.Les résultats obtenus par les Bourguignons seront publiés dans le prochain numéro de Bourgogne Aujourd’hui (sortie début octobre en version numérique sur ce site et chez les marchands de journaux).
Thierry Gaudillère

Pour connaître les
lauréats : http://www.mondial-des-pinots.cola Nouvellem

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Générateur anti grêle à vortex.

Grêle : la Bourgogne a-t-elle l’arme absolue ?

La Bourgogne et le Beaujolais n'ont pas été épargnés par la grêle cette année, mais si les deux régions ont, pour l'heure, beaucoup moins souffert que d'autres, elles le doivent sans doute à leur réseau de générateurs anti-grêle. L'arme absolue ?

24 juin 2022

Botte de paille dans les vignes, à Chapaize, dans le Mâconnais.

Comme un fétu de paille !

Après le gel, la grêle. Pour l'heure la Bourgogne et le Beaujolais s'en sortent "relativement" bien, mais le bout du chemin est encore loin.

22 juin 2022

Meursault village Les Tessons.

Meursault 2019-20 : une opposition de styles rassurante !

Si le concept du réchauffement climatique peut s’appliquer sans la moindre réserve aux millésimes 2019 et 2020, la comparaison s’arrête là. Le premier est plein de richesse, le second beaucoup plus frais, presque « classique » et c’est finalement très rassurant…

22 juin 2022

Nos derniers magazines